Lien vers ce message 29 Mars 2015, 17:39
Publié le 28.03.2015 à 21:12 20 Minutes

L'attaque meurtrière n'a pas été revendiquée...

http://img.20mn.fr/Zb-Y3rLCSh-AFvHzGAQ9Hw/648x415_carte-indiquant-situation-etat-borno-nord-nigeria.jpg
Carte indiquant la situation de l'Etat de Borno, au Nord-Est du Nigeria. - Google Maps
20 Minutes avec AFP

«Ils ont décapité 23 personnes et incendié des maisons. (…) Près de la moitié du village a été détruit», a affirmé le député nigérian Mohammed Adamu. Buratai, un village du nord-est du Nigeria, a été attaqué dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures avant que n’ouvrent les bureaux de votes pour les élections présidentielles et parlementaires. Selon le député, l’attaque a été perpétrée par «des hommes armés» soupçonnés d’être des insurgés.

Une infirmière de l'hôpital de Biu, grande ville la plus proche, a dit avoir reçu 32 blessés et a elle aussi indiqué que de nombreuses personnes avaient été décapitées.

Sept personnes tuées dans des attaques de bureaux de vote

Si, samedi après-midi, cette attaque n'avait pas été revendiquée, elle ressemble à d’autres raids menés par Boko Haram dans l'Etat de Borno – où se trouve Buratai-, où des civils ont été massacrés par dizaines à plusieurs reprises.
Samedi, sept personnes ont été tuées dans d’autres attaques autour de bureaux de vote dans l'Etat de Gombe, voisin de Borno. Abubakar Shekau, chef de Boko Haram, avait promis d'interrompre les élections.
 

Commentez sur Facebook