Lien vers ce message 07 Mars 2015, 23:35
Publié le 07.03.2015 à 06:02
M.C. 20 minutes


L'attentat a aussi fait huit blessés...

http://www.metronews.fr/_internal/gxml!0/r0dc21o2f3vste5s7ezej9x3a10rp3w$a37xm5bn1bzd95p3t25s3i8kmpggjie/bamako.jpeg


Au moins cinq personnes dont un Français et un Belge ont été abattues dans la nuit de vendredi à samedi par un commando armé qui a attaqué un restaurant d'une rue très animée de Bamako.

Peu après minuit, un homme a commencé à lancer des grenades dans la rue «princesse», artère très fréquentée, notamment par les Occidentaux, où se trouvent de nombreux bars et restaurants, rapporte RFI. Après avoir lancé plusieurs grenades, l'homme serait rentré dans le restaurant La Terrasse, ouvrant le feu à l'arme automatique avant de prendre la fuite, détaille encore la radio.

François Hollande dénonce «avec la plus grande force le lâche attentat»

http://img.20mn.fr/clNzyLF9RH2zjFqqAfJ3rw/515x330_moins-cinq-personnes-tuees-attaque-mali-bamako.jpg


Lire :

>> Inde: bientôt un système de sécurité sociale universelle?

>> France-Paul Kagame rencontre aucun officiel, mais N. Sarkozy

>> Egypte -Construction d'une route menace un antique monastère

>> Gaza: un pêcheur palestinien tué par des soldats israéliens

«C'est une attaque terroriste, même si nous attendons des précisions. Selon un bilan provisoire, il y a quatre morts: un Français, un Belge et deux Maliens», a déclaré sur place à l'AFP un policier malien. Mais selon une source à l'hôpital Gabriel Toure de Bamako, un troisième Européen, dont la nationalité n'a pas été communiquée, est mort lors de son admission.

Dimanche Matin, le président français François Hollande a dénoncé «avec la plus grande force le lâche attentat», l'Elysée confirmant qu'un Français avait «très vraisemblablement» été tué. Le chef de l'Etat devrait s'entretenir avec son homologue malien pour «lui offrir l'aide de la France». Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a lui condamné «cette terreur lâche, ignoble qui a frappé à Bamako».

Deux suspects auraient été arrêtés

Une dizaine de personnes ont aussi été blessées dans l'attaque, certaines grièvement. Peu après, des témoins cités par la BBC auraient vu quatre personnes s'enfuir en criant «Allahu Akbar» (Dieu est grand). Deux suspects auraient été arrêtés dans une rue adjacente, selon RFI.

Des dizaines de policiers ont bouclé le secteur, et les rares témoins directs de l'événement refusaient de témoigner par «peur». L'ambassade de France «a constitué une cellule de crise, averti les Français dès cette nuit et renforcé la sécurité de nos implantations en liaison avec les autorités maliennes», précise la présidence française. L'ambassade a adressé un message conseillant «la prudence» à tous les ressortissants français vivant dans la capitale malienne.
 

Commentez sur Facebook