Lien vers ce message 04 Mars 2015, 19:09
Publié le 04-03-2015
Par RFI


http://scd.rfi.fr/sites/filesrfi/dynimagecache/0/58/3500/1977/1024/578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/2015-03-03T172505Z_1048102042_GM1EB3403T901_RTRMADP_3_USA-ISRAEL_0.JPG
Le discours du Benyamin Netanyahu au Congrès américain a été retransmis en Israël, mardi 3 mars 2015.
REUTERS/Ronen Zvulun


Benyamin Netanyahu a été ovationné au Congrès américain mardi. Le Premier ministre israélien a fustigé, dans un long discours, l'accord en cours de négociation avec l'Iran sur le nucléaire, dénonçant un mauvais accord, qui mettrait en péril le monde entier. Rien de très nouveau dans ce discours très attendu et évidemment largement diffusé en Israël.

Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

Le discours de Benyamin Netanyahu au Congrès américain vient de s'achever sur les écrans de télévision, allumés en permanence dans cette sandwicherie de Jérusalem.
Yoav, la quarantaine, l'a regardé, entre deux bouchées de falafel : « On a tellement d'ennemis autour de nous, c'est important qu'Israël reste fort et s'assure qu'il n'y ait pas d'armes nucléaires en Iran. »

Lire :

>> Inde: bientôt un système de sécurité sociale universelle?

>> France-Paul Kagame rencontre aucun officiel, mais N. Sarkozy

>> Egypte -Construction d'une route menace un antique monastère

Yael, d'origine américaine, a apprécié le discours de Netanyahu sur l'Iran, même si le moment choisi, quinze jours avant les élections en Israël, n'était pas forcément une bonne idée, selon elle. « Je ne suis pas sûre qu'il ait choisi le meilleur moment, souligne-t-elle. Faire le discours juste avant les élections, ça aurait été mieux quelques jours après ! »

Pour Erik, le compagnon de Yael, l'Iran n'est pas la priorité des Israéliens aujourd'hui : « Le plus important c'est l'économie. Le coût de la vie est très cher en Israël, affirme-t-il. Même si nous avons un bon travail, acheter un appartement ou même à manger, c'est très cher. J'espère qu'on verra des changements rapidement. »

Les élections législatives en Israël ont lieu le 17 mars. On verra alors si le discours sécuritaire de Benyamin Netanyahu est payant dans les urnes.
 

Commentez sur Facebook