Lien vers ce message 02 Mars 2015, 20:58
Publié le 02.03.2015 à 12:13
Benjamin Chapon 20 minutes


Le chanteur prépare un nouvel album et multiplie les déclarations étonnantes…

http://img.20mn.fr/FUQgpLguTe63-4xUdKE-_w/648x415_kanye-west-enregistre-jonathan-ross-show-londres-28-fevrier-2015.jpg
Kanye West enregistre le Jonathan Ross Show à Londres le 28 février 2015 - Brian J Ritchie/Hotsauc/REX/SIPA


Certes, il est en promo pour son nouvel album à venir et se doit, par là même, de se faire remarquer. Mais tout de même… Chaque jour apporte sa nouvelle information incongrue sur Kanye West. A les lire toutes, on se demande s’il s’agit bien de la même personne.
Capable des dérapages paranoïaques les plus violents, des excuses publiques les plus désarmantes et de la mégalomanie la plus délirante, le rappeur semble abriter sous son crâne rasé plusieurs personnalités. 20 Minutes en a dénombré cinq.

1. Le messie mystique

Son dernier album en date s’appelait Yeezus, comme Jésus. Le prochain aura pour nom So Help Me God. Kanye West a plusieurs fois expliqué qu'il pensait avoir le destin d’un messie venu sur terre pour nous éclairer de sa lumière céleste. «Je suis béni. Je suis tellement béni. C'est en moi, a-t-il confié au Parisien. Je veux aider les gens. Je crois que la beauté a été retirée aux gens.»

2. Le donneur de leçons insupportable

Non seulement Kanye West est persuadé de faire partie d’une forme d’élite, à moins qu’il ne soit l’élite à lui tout seul, mais il ne manque jamais une occasion de dévoiler sa façon de penser au reste de la planète. Il y a, bien sûr, ses coups d’éclat lors des Grammy Awards pour expliquer aux gens à quel point ils sont stupides de ne pas voter pour Beyoncé. A longueur d’interviews et de tweets, Kanye West montre à quel point les autres artistes sont des idiots. Pour ne rien arranger, l’an dernier, il a été invité par l’université de Harvard à donner une conférence sur le design.

Lire :

>> La fille de Whitney Houston, il est temps de la débrancher

>> Chris Brown interdit d'entrée au Canada

>> Brésilien Ronaldo va rechausser les crampons aux Etats-Unis

3. Le people paranoïaque

Harcelé par les tabloïds avec son épouse Kim Kardashian, Kanye West déteste la presse. Chacune de ses apparitions médiatiques est l’occasion d’admirer l’un des plus beaux tirages de tronche de l’histoire. Associé à son ego pachydermique, ça donne un délire paranoïaque permanent. Kanye West est persuadé que la terre entière lui en veut d’être aussi génial. Lors d’un récent passage sur scène, à New York, il avait déclaré au public: «Les gens ne supportent pas la vérité et la beauté, et moi, comme ma femme, je révèle la beauté aux yeux du monde. C’est pour cela que certains veulent m’éliminer.»

4. Le rappeur brutal

N’en déplaise à certains ayatollahs du genre, Kanye West vient du hip-hop et ne manque pas de le rappeler régulièrement au travers de chansons aux thématiques très urbaines. Sa dernière livraison en date, dévoilée aux Brit Awards, a même choqué Lionel Richie, qui ne comprend pas l’emploi répété du terme «nègre» dans All Day.

5. La pauvre petite chose fragile

Cette semaine, Kanye West a présenté ses excuses à Beck, dont il avait interrompu le discours de remerciement aux derniers Grammy Awards. Dans la foulée, il a aussi demandé pardon à Bruno Mars, dont il avait critiqué la musique il y a quelques années. Puis, il s’est fait tatouer les dates de naissance de sa maman, morte en 2007, et de sa fille, North. En interview à la télé britannique, il a fondu en larmes en évoquant la mort d’une ancienne collaboratrice.

(Kanye West fond en larmes à la 26e minute de la vidéo.)


Stop, ç’en est trop. Kanye West peut aussi être cet improbable Bisounours cyclothymique alternant entre la fascination face à «la beauté du monde» et le désespoir de constater que «tout ce que font les gens, c'est d'essayer de tuer les rêves des autres.» Courage, Kanye, t’es pas tout seul.
 

Commentez sur Facebook