Lien vers ce message 29 Décembre 2014, 16:52
Créé le 29.12.2014 à 12:02 N.C. avec AFP
20 minutes


L'ancien attaquant du PSG et du Milan AC George Weah a été élu sénateur du Liberia, en battant largement un des fils de la présidente avec 78% des voix...

http://img.20mn.fr/rGcuDp4iRKCF1iJz4XLpNQ/648x415_george-weah-lors-meeting-politique-20-decembre-2014-monrovia-capitale-liberia.jpg
George Weah lors d'un meeting politique, le 20 décembre 2014, à Monrovia, la capitale du Liberia. - ZOOM DOSSO / AFP


L'opposant libérien et ex-star du football international George Weah a été élu sénateur du Liberia, en battant largement un des fils de la présidente avec 78% des voix. L'ancien attaquant du PSG et du Milan AC, 48 ans, a été élu pour la région de Montserrado, où est située la capitale Monrovia. Le scrutin s'était déroulé le 20 décembre.

«Mister George», du Congrès pour le changement démocratique (CDC), a largement devancé Robert Sirleaf (indépendant), un des fils de la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf. Ce dernier n'a réuni que 10,8% des suffrages, d'après les résultats de la Commission électorale nationale (NEC).

Candidat malheureux à la présidentielle en 2005

Les deux hommes étaient considérés comme les deux principaux prétendants parmi les onze candidats en compétition pour l'unique siège du comté (province) de Montserrado, dans l'ouest du pays. Ce comté regroupe un tiers des quelque 4 millions d'habitants du Liberia. C'est à la fois le plus peuplé et le plus petit des quinze comtés du pays.

Avant de se reconvertir dans la politique en 2005, année où il a d'ailleurs été battu dans la course à la présidentielle par l'actuelle présidente, George Weah a été une star du football, notamment récompensé du Ballon d'Or en 1995. Il était alors le premier non européen à recevoir ce trophée et reste à ce jour le seul Africain à figurer dans ce palmarès.

Lire aussi :

>> JAMAIQUE : La Photo Sexy de Cette Ministre Fait Jaser

>> BOKO HARAM DÉGUISE SES KAMIKAZES EN RELIGIEUSES POUR TUER

>> Dr Ngoy Kayumba wa K. Kinda & sa diatribe contre les Kasaïen

Les élections partielles du 20 décembre au Liberia visaient à renouveler 15 des 30 sièges du Sénat. Au total, 139 candidats, dont 20 femmes, étaient en lice. Le taux de participation au scrutin a été de 25,2%, d'après les résultats de la NEC. Ces élections se sont généralement déroulées sans incident après deux reports en raison de l'épidémie d'Ebola, qui a durement touché le pays. Initialement fixé au 14 octobre, le scrutin avait été reporté au 16 décembre puis décalé au 20 décembre.
 

Commentez sur Facebook