Lien vers ce message 08 Décembre 2014, 11:09
Jeudi, 27 Novembre 2014 23:10 | nerrati.net

La perversité homicide des musulmans de « Boko Haram » n’a pas de limite. C’est la preuve de qui est leur inspirateur… Source : « Agence Fides (27 novembre 2014) ».

http://www.nerrati.net/afrique-dossier/images/nigeria/islamistes/abubakar-shekau-leader-de-boko-haram-entoure-de-sa-garde-rapprochee.jpg

Abubakar Shekau entouré de sa garde rapprochée du groupe de « Boko Haram ».


Les terroristes de « Boko Haram » conçoivent des attentats dans le cadre desquels leurs « kamikazes ». « Voici quelques mois, à Kano, dans le nord du Nigéria, la police a découvert des tailleurs qui réalisaient des habits de religieuses destinés à des kamikazes qui devaient se mêler à la foule des fidèles avant de se faire exploser » déclare à l’« Agence Fides » le Père Patrick Tor Alumuku, directeur des Communications sociales de l’Archidiocèse d’Abuja, la capitale fédérale du Nigeria.

« Au cours du dernier mois, au Nigéria, ont été enregistrés au moins 4 ou 5 attentats commis par des femmes suicides » rappelle le prêtre. « Le dernier en date a visé le marché de Maiduguri le 25 novembre 2014, où l’action de deux femmes kamikazes a causé la mort de 70 personnes selon le dernier bilan. Précédemment, des attentats semblables ont eu lieu dans les Universités de Kano et de Kotangora alors que la semaine passée, une jeune fille s’est faite exploser dans une salle de classe d’une école contenant 30 élèves ».

Lire aussi :

>> Zimbabwe le nom du successeur de Robert Mugabe bientôt connu

>> QUAND JOSEPH KABILA «DEMONETISE» LA FONCTION PRESIDENTIELLE

>> LES MASQUES SONT TOMBES, POUR QUI ROULE « JEUNE AFRIQUE »

>> JAMAIS L’AFRIQUE NE SE RELEVERA !

« L’alarme suite au recours croissant à des femmes kamikazes est démontrée par le fait que la police nigériane a conseillé d’abréger les temps d’exposition du Très Saint Sacrement dans les églises d’Abuja le dimanche 23 novembre 2014, en la Solennité du Christ Roi de l’Univers, et de réduire la procession ».

La police nous a conseillé d’éloigner les femmes inconnues qui semblaient enceintes parce que les kamikazes cachent les bombes sous de faux ventres » déclare le Père Tor Alumuku. « + Boko Haram + cherche toujours de nouvelles modalités pour semer la terreur mais nous, en tant qu’Église, nous voulons semer l’espérance, notamment grâce à la radio catholique pour la réalisation de laquelle nous lancerons une collecte de fonds le 09 décembre 2014 » conclut le Père Tor Alumuku.
 

Commentez sur Facebook