Lien vers ce message 08 Décembre 2014, 11:01
Jeudi, 27 Novembre 2014 22:51 | nerrati.net

Le président rwandais renonce à briguer un troisième mandat en 2017 – Le chef de l’État rwandais, Paul Kagame, a renoncé publiquement à briguer un troisième mandat en 2017, exhortant les cadres du parti au pouvoir, le « Front patriotique rwandais (FPR) », a réfléchir sur la manière de consolider les acquis qui doivent être axés sur la continuité et la stabilité du pays, rapporte samedi la presse locale. Source : « Pana ».

http://www.nerrati.net/afrique-dossier/images/afr-centrale/rwanda/personnes/paul-kagame-pr-rwanda.jpg

Le président rwandais, Paul Kagame.


Récemment, une partie de la population souhaitait un amendement constitutionnel pour permettre à M. Kagame de briguer un troisième mandat à la tête de son pays.

Le second mandat du président Kagame, réélu en 2010, arrivera à son terme en 2017, selon les dispositions de la Constitution.

S’exprimant lors de la réunion du Conseil exécutif national du « FPR », le président Kagame a invité ses compatriotes à s’unir et à travailler ensemble pour un meilleur avenir du pays.

« Certes, c’est au peuple rwandais de décider de cette proposition [pour un troisième mandat]. Je ne peux pas non plus fuir mes responsabilités, mais il faut surtout réfléchir sur ce qu’il adviendra du Rwanda en 2017 », a déclaré M. Kagame.

Lire aussi :

>> Zimbabwe le nom du successeur de Robert Mugabe bientôt connu

>> QUAND JOSEPH KABILA «DEMONETISE» LA FONCTION PRESIDENTIELLE

>> LES MASQUES SONT TOMBES, POUR QUI ROULE « JEUNE AFRIQUE »

>> JAMAIS L’AFRIQUE NE SE RELEVERA !

NOTE :

Printemps Burkiné exige : Kagame a décidé de s'en aller après 24 ans de pouvoir. À qui le tour demain ? Au Congo-Brazzaville, le dictateur Denis Sassou N'Guesso, fidèle à lui-même et à ses tricheries, a créer des sages pour le soutenir à proposer une modification de la constitution pour rempiler, aura-t-il le courage de reculer
 

Commentez sur Facebook