Lien vers ce message 18 Novembre 2014, 20:28
Publié le 18-11-2014
Par RFI


Des militaires réclamant de l'avancement et de meilleures soldes sont descendus dans la rue en Côte d'Ivoire, à Abidjan et dans les principales villes du pays, dont Bouaké. Le ministre de la Défense Paul Koffi Koffi a annoncé une série de mesures.

http://scd.rfi.fr/sites/filesrfi/dynimagecache/0/262/2814/1590/1024/578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/000_Par8032237_0.jpg

Des soldats ivoiriens bloquent l'accès au quartier d'affaires du Plateau, à Abidjan, le 18 novembre 2014.
AFP/ ISSOUF SANOGO


Le ministre de la Défense, Paul Koffi, est intervenu à la télévision nationale ce mardi 18 novembre pour demander aux manifestants de regagner leurs casernes. Le ministre a également fait une série d'annonces.

A Bouaké, les militaires mécontents ont investi durant une demi-heure les locaux de la Radio-Télévision publique. Ils ont enregistré un message afin d'expliquer leurs revendications. Selon un représentant local de la RTI, les soldats demandent des améliorations de leurs conditions de vie, conditions de travail et le paiement de soldes impayées.

Lire aussi :

>> Donner aux citoyen le moyen de renvoyer les élus à mi-mandat

>> Rabat : Centaines de manifestants pour les droits de l'homme

>> Burkina Faso : Michel Kafando assurera l'intérim

Les soldats ont ensuite pris la direction de la préfecture où ils devaient rencontrer le préfet de région. Aucune violence n'est à déplorer selon plusieurs journalistes sur place.

Les arriérés de solde des 476 ex-FDS seront apurés pour moitié fin novembre 2014 et pour l'autre moitié fin décembre 2014 (...) En attendant il est demandé aux militaires de regagner leur poste.
Paul Koffi
Ministre ivoirien de la Défense
18/11/2014 - par RFI
Message édité 1 fois, dernière édition par root, 18 Novembre 2014, 20:51  
 

Commentez sur Facebook