Lien vers ce message 01 Novembre 2014, 10:12
30 octobre 2014

Neuf membres des forces de sécurité nigériennes ont été tués jeudi au cours de trois attaques simultanées dans la région de Tillabéri, proche du Mali.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/38/Niger_Army_322nd_Parachute_Regiment.jpg


"Des éléments terroristes ont mené des attaques simultanées. Bilan: cinq policiers, deux gendarmes, deux gardes nationaux ont été tués", ont indiqué les ministères de la Défense et de l'Intérieur dans un communiqué conjoint.
Deux gendarmes, un policier et un garde ont été blessés.

Il est aussi précisé qu'un gendarme, un garde et un policier sont portés disparus.

http://ichef.bbci.co.uk/news/ws/304/amz/worldservice/live/assets/images/2014/05/29/140529195346_niger_304x171_afp.jpgLe colonel Laudru Moustapha indique que les assaillants ont attaqué la prison de Ouallam, le poste de sécurité du camp de réfugiés maliens de Mangaïzé, ainsi qu'une patrouille militaire à Bani Bangou, localités toute proche de la frontière malienne.

Ces attaques qui ont été perpétrées tôt jeudi matin, n'ont pas encore été revendiquées.

De nombreux détenus, la plupart des Touareg indépendantistes, se sont échappés.

Le communiqué ne précise pas l'identité des assaillants et les attaques n'ont pas encore été revendiquées.

Le 3 octobre, neuf soldats nigériens de la Mission de l'ONU au Mali avaient été tués dans une attaque d'hommes armés circulant à motos près de Gao, dans le nord du pays.

L'attaque avait été revendiquée par le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest (Mujao).
La France doit renforcer son dispositif militaire dans le nord du Niger et intensifier son action au Mali pour contrer la recrudescence d'opérations jihadistes avec l'accord du gouvernement.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d2/Niger_sat.png http://media.maps.com/magellan/Images/nigerrap.gif


bbc.co.uk
 

Commentez sur Facebook