Lien vers ce message 01 Novembre 2014, 7:50
Mardi, 21 Octobre 2014 02:12 | Author: Réseau Nerrati-Press |

ISLAM & PÉDOPHILIE : LE BANGLADESH BAISSE L'ÂGE MINIMUM DE MARIAGE DES FILLES POUR S'ACCORDER PLUS ÉTROITEMENT AVEC LE CORAN ET LA VIE DE MOHAMED.Les mariages pédophiles sont, plus abondamment, attestés dans la loi islamique de la validité du mariage des enfants. La tradition islamique rapporte que l'épouse préférée du prophète Mohamed, Aïcha, avait 6 ans quand Mohamed l'épousa et à 9 ans, il a consommé le mariage :

http://www.nerrati.net/orient-dossier/images/orient/coran/un-homme-tient-un-coran.jpg


« Le Prophète a écrit le (contrat de mariage) avec Aicha, alors qu'elle avait 6 ans et consomma son mariage avec elle alors qu'elle avait 9 ans et elle est restée avec lui pendant 9 ans (c'est à dire jusqu'à sa mort) ». [Bukhari 7.62.88].


UNE AUTRE TRADITION ATTRIBUÉE À AÏCHA RACONTE LA SCÈNE

« Le Prophète m'a engagé, quand j'étais une petite fille de 6 ans (...). Nous sommes allés à Médine et nous nous sommes séjourné à la maison de Bani-al-Harith bin Khazraj. Puis je suis tombée malade et mes cheveux sont tombéses. Plus tard, mes cheveux a augmenté (de nouveau) et ma mère, Um Ruman, est venu à moi alors que je jouais à la poupée avec certains de mes amies. Elle m'a appelé, et je suis allé vers elle, ne sachant pas ce qu'elle voulait faire de moi. Elle m'a pris par la main et m'a fait tenir devant la porte de la maison. J'étais à bout de souffle alors, et quand ma respiration devint difficile, elle a pris un peu d'eau puis a frotté mon visage et la tête. Puis elle me fit entrer dans la maison. Là, dans la maison, j'ai vu des femmes Ansari qui a dit : + Meilleurs voeux, Bénédiction et une bonne chance d'Allah +. Puis elle m'a confiées et ils m'ont préparé (pour le mariage). De façon inattendue l'Apôtre d'Allah est venu vers moi dans la matinée et ma mère m'a livré à lui, et à ce moment-là, j'étais une fille de 9 ans ». [Bukhari 5.58.234].


MOHAMED À CETTE ÉPOQUE ÉTAIT ÂGÉ DE 54 ANS.

Épouser les jeunes filles n'était pas du tout inhabituel pour l'époque, mais parce que dans l'Islam Mohamed est l'exemple suprême de conduite (confère [Coran 33 verset 21]), il est considéré comme exemplaire dans ce vers aujourd'hui. Et donc, en Avril 2011, le Bangladesh Mufti Fazlul Haque Amini a déclaré : « Que ceux qui essaient d'adopter une loi interdisant le mariage des enfants dans ce pays, blasphème et mettent la;prophète Mohamed dans une mauvaise posture », autrement dit : « L'interdiction du mariage des enfants, fera contester le mariage du saint prophète de l'Islam, et c'est [mettre] le caractère moral du prophète dans la controverse et le défi ». Il a ajouté une menace : « L'Islam autorise le mariage des enfants et il ne sera pas toléré, que la loi soit touchée sur cette question, au nom des dorits des enfants et des droits des femmes ». « Le mufti a déclaré que 200 000 djihadistes étaient prêts à sacrifier leur vie, si la loi sur le mariage des petites filles était modifiée ».

De même, le site influent « Islamonline.com » en Décembre 2010 le mariage des enfants justifiée en invoquant non seulement en exemple le modèle du prophète Mohamed, mais, également, le Coran. Ainsi:

[Coran 65 verset 4] : Le Noble Coran a également mentionné le délai d'attente [pour une femme divorcée de se remarier] et [pour une femme qui n'a pas encore ses règles (ou prépubère)], en disant : « Celles qui n'attendent plus de menstruation, si vous en doutez, leur délai est de trois mois, et [aussi pour] celles qui n'ont pas encore des menstrues ».

- Depuis la promulgation de cette loi, elle n'a jamais été annulée, plus tard : « Nous pouvons prendre de ce verset qu'il est permis d'avoir des relations sexuelles avec une jeune fille prépubère ». Le Coran n'est pas comme les livres de jurisprudence qui mentionnent les implications de choses, même si elles sont interdites. Il est vrai que le prophète Mohamed a conclu un contrat de mariage avec Aïcha quand elle avait 6 ans, cependant, il n'a pas de relations sexuelles avec elle, jusqu'à l'âge de 9 ans où le mariage était consommé, selon Al-Bukhari.

- D'autres pays font de l'exemple du prophète Mohamed, la base de leurs lois concernant l'âge légal du mariage pour les filles. L'article 1041 du Code civil de la République islamique d'Iran affirme que les filles peuvent être engagés avant l'âge de neuf ans, et mariés à neuf: « Le mariage avant la puberté (neuf années lunaires complets pour les filles) est interdite. Mariage contracté avant la puberté avec l'autorisation du tuteur est valable à condition que les intérêts de la paroisse sont dûment respectées ».

- Selon Amir Taheri, dans son livre intitulé : « L'Esprit d'Allah : Khomeiny et la révolution islamique (. Pp 90-91) », l'Ayatollah Khomeiny de l'Iran lui-même, a épousé une fille de 10 ans, quand il avait 28 ans. Khomeiny a appelé son mariage avec cette fille prépubère de « bénédiction divine », et a conseillé tous les fidèles musulmans, donner en mariage leurs filles prépubères est loin de conséquence : « Faites de votre mieux pour s'assurer que vos filles prépubères ne voient pas leur premier sang dans votre maison ». Quand il a pris le pouvoir en Iran, il a abaissé l'âge légal du mariage des filles de 9 ans, en accord avec l'exemple du prophète mohamed comme modèle recommandé par Allah.

PROPOSITION DE LOI SUR LES ÉPOUSE-ENFANTS

Le gouvernement du Bangladesh a « envisagé » d'abaisser l'âge minimum du mariage (de 6 ans pour les femmes et 18 ans pour les hommes), pour faire plaisir à l'islam conservateur. Dans un pays où 80% des filles sont déjà mariées longtemps, avant qu'ils atteignent l'âge adulte, selon des militants des droits de l'homme et des chercheurs en sciences sociales, cette décision serait « dangereuse », car elle semble à « lâcher l'idée que des phénomènes, tels que des épouses-enfants est acceptable dans la société » parce qu'elle est « reconnue » par l'État islamique d'Iran.

La loi actuelle fixe l'âge minimum à 18 ans pour les femmes et 21 ans pour les hommes et a toujours été considérée comme un outil pour changer la mentalité dominante. Sous la charia, l'islam - qui au Bangladesh est la religion d'État et, pratiquée par 89,9% de la population - une fille peut se marier dès la puberté (adolescente).

La modification proposée a fait sensation parmi les journaux plus « indépendants », en particulier, parce qu'il est mis à l'avant par le gouvernement de la révolution islamique, dirigé par la « Ligue Awami » : Historiquement c'était un parti laïque, dont le fondateur Cheikh Mujibur Rahman, a conduit la nation à l'indépendance du Pakistan (1971). Certains journaux ont également mené une « campagne » contre cette proposition, ce qui porte les témoignages d'étudiants et de jeunes qui avaient défendu leurs camarades de classe quand elles étaient en danger d'être données trop tôt dans le mariage.

L'« AL » pourrait être tenté de « calmer » la composante islamique, la plus « conservatrice » de la population, qui - dans la dernière année et demie - le parti islamique radical « Jamaat-e-Islami » a demandé à plusieurs reprises, la démission ou l'éviction du gouvernement jugé « athée » qui fonctionne avec des principes contraire aux vrais principes de l'Islam. C'est aussi pourquoi, selon certains commentateurs, le gouvernement a, récemment, décidé de déclarer que, la fête du Ramadan devient un jour férié ....

Par : Robert Spencer le 14 octobre 2014
Source : « Pamelageller.com »
Traduit de l'anglais : Appolinaire Noël KOULAMA (ANK).


NOTE :

[*] « Proposition de loi sur les« épouses-enfants + s'incline devant l'islam conservateur + », par Sumon Corraya, Asie Nouvelles 14 Octobre 2014.


nerrati.net
 

Commentez sur Facebook