Lien vers ce message 24 Octobre 2014, 3:15
Par Jordan Meynard Publié le 22/10/2014 à 17:28

La prostitution des mineurs commence à franchir les portes des écoles. Pourtant, les internautes du Figaro ne semblent pas étonnés. Ils expliquent pourquoi.

http://www.lefigaro.fr/medias/2014/10/22/PHOa6a992c8-59fb-11e4-b0cb-f8dfe310bc90-805x453.jpg


Un phénomène difficile à chiffrer, qui a pourtant bien envahi les cours de récré. L'association Agir contre la prostitution des enfants (ACPE) s'alarme de certaines pratiques qui s'apparentent à de la prostitution, dès le collège. Selon elle, entre 5.000 et 8.000 mineurs se prostitueraient en France. Que pensent les internautes du Figaro de ces chiffres? Que préconisent-ils pour que les enfants ne prennent pas la sexualité à la légère? Éléments de réponse.
Premier constat: une majorité d'internautes ne se montrent pas du tout surpris par les actes dénoncés: «Ça étonne qui? C'est une conséquence directe de la déconstruction de la structure familiale et des tabous dans notre société», juge Nicolas V. Dail' Feen, lui, assure que ces comportements ont toujours existé: «Mais c'est vieux comme le monde! La différence, c'est qu'aujourd'hui on en parle. Avant, on faisait comme si ça n'existait pas, mais l'homme n'a pas attendu le XXIe siècle!»
Certains internautes, comme Marcel K, ne sont pas d'accord avec cette affirmation et y voient un effet générationnel: «Nous, dans le temps, on jouait aux billes, aux petits soldats ou aux petites voitures.» Plusieurs d'entre eux pensent avoir trouvé les responsables: «Les médias ont œuvré à la banalisation du sexe: dans les publicités, les films… C'est à la vue de tous, à n'importe quelle heure de la journée», assène FPC91150 . «Il n'y a qu'à voir les références des ados comme Miley Cyrus, Rihanna ou certains clips de rap. Sexe et nihilisme, merci les États-Unis», renchérit dd lolo.
«Il faut apprendre aux enfants le respect de soi!»

Qu'ils soient jugés trop laxistes ou trop stricts, les parents sont également au coeur des proches de certains internautes. Ainsi, Yasmin Dhn pointe du doigt certains comportements: «Tout ça est dû à un manque de pudeur de la part de certaines familles où on se balade nu dans la maison, peu importe l'âge. Certains parents ne contrôlent pas ce que regardent leurs enfants à la télévision.» Pour sanlioc en revanche, «le problème vient de l'éducation, certains parents n'osant pas aborder ce sujet tabou. Et bien les gamins y vont à l'expérimentation avec les codes télévisuels d'aujourd'hui.» Sam Aritain dédouane complètement l'école de sa responsabilité dans la prévention au sexe chez les enfants: «Ce n'est pas aux profs de régler tous les maux de la société. Ils sont là pour transmettre des connaissances, pas pour éduquer, car ça, c'est le rôle des parents.»

Quelles solutions faut-il adopter? Les internautes y vont de leurs idées: «Il faut leur en parler franchement et ne rien cacher. Bien sûr, il ne faut rien banaliser. Les jeunes ont évolué, mais pas certains parents», lance Olga R. Même idée pour Stephanie D: «Il faut apprendre aux enfants le respect de soi! Ne pas banaliser les rapports amoureux, et encore moins le sexe.» Bien plus radical, Grand_Français propose un retour dans le passé: «La solution est simple: fin de la mixité à l'école et prohibition des sites pornographiques!» Pour les parents pas très à l'aise, Renee DJ préconise l'aide extérieure: «Il y a des foyers qui aident à favoriser le dialogue. Il ne faut surtout pas laisser les enfants s'enfermer dans le silence, mais les faire parler et les prévenir sur des dangers.»

LeFigaro
 

Commentez sur Facebook