Lien vers ce message 08 Octobre 2014, 19:52
En avril 2005, Kylie Hodgson a donné le jour par césarienne, à des jumelles, un événement extrêmement rare:Remee a la peau blanche, Kian a la peau noire.

Jusque-là, rien de bien exceptionnel, sauf que Remee et Kian sont des… soeurs jumelles. Leur maman s’appelle Kylie Hodgson. Cette jeune femme de 19 ans est métisse, tout comme le papa, Remi Horder, âgé de 17 ans. Conçues par des méthodes naturelles, les enfants – de fausses jumelles – ont vu le jour par césarienne au Queen’s Medical Center, une clinique de Nottingham (Angleterre). Inutile de dire qu’au moment de la naissance, les parents, comme l’équipe médicale, ont tiré une drôle de tête.

Une mère noire donne naissance à un bébé blanc


Combien elles sont mignonnes;un merveil de la nature!«Je ne les ai pas vues tout de suite», explique Kylie. «Les infirmières avaient emporté mes filles pour leur prodiguer des soins. Lorsqu’on les a ensuite posées sur moi, j’ai juste remarqué leurs yeux, et le fait que l’une avait les cheveux noirs et l’autre les cheveux blonds. Pour le reste, j’étais trop fatiguée pour me rendre compte de quoi que ce soit d’autre.» C’est le lendemain que Kylie et Remi commencent à se poser de sérieuses questions. «Ma maman m’a dit que je ne devais pas m’en faire, que la peau de Remee allait devenir de plus en plus foncée au fur et à mesure qu’elle grandirait», explique Kylie.

Une mère noire donne naissance à un bébé blanc


Autres parents dans le meme cas

Mais les semaines passent… et c’est tout le contraire qui se produit: la peau de Remee s’éclaircit, alors que celle de Kian s’assombrit.Pour le reste, il s’agit de deux vraies soeurs (n.b.mais faux jumellage) jumelles, qui ne peuvent se passer l’une de l’autre, et qui adorent les mêmes dessins animés pour enfants. Question: comment l’incroyable a-t-il pu se produire? En fait, selon des spécialistes interrogés par la presse britannique, les parents métis sont tous deux porteurs d’un mélange de gènes – blancs et noirs -, qui déterminent la couleur de la peau de l’enfant (qui sera un métis, dans l’immense majorité des cas).

La probabilité que deux spermatozoïdes porteurs l’un de gènes exclusivement blancs, l’autre de gènes exclusivement noirs, fécondent deux ovules différenciés génétiquement de la même manière s’élève à une chance sur… 1 milliard?!

Video. Un bebe noir avec des yeux bleus



Publié le 17 avril 2012 par samichaiban samichaiban.wordpress.com
Message édité 4 fois, dernière édition par root, 09 Mai 2017, 5:31  
 

Commentez sur Facebook