Lien vers ce message 26 Aout 2014, 20:28
Le ministre congolais de la Santé a confirmé dimanche des cas du virus Ebola dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo. Il a néanmoins affirmé que cette épidémie n'avait "aucun lien avec celle qui sévit en Afrique de l'Ouest".

http://static2.nydailynews.com/polopoly_fs/1.1740295.1396275264!/img/httpImage/image.jpg_gen/derivatives/article_1200/health-ebola-bushmeat.jpgLa maladie jusque-là "indéterminée" ayant fait 13 morts depuis le 11 août dans la province de l'Équateur (nord-ouest), en République démocratique du Congo (RDC), est bien Ebola. Le ministre congolais de la Santé, Félix Kabange Numbi, l’a annoncé dimanche 24 août : "Les résultats sont sortis positifs. Le virus Ebola est confirmé en RDC."

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait annoncé jeudi qu'au moins 70 personnes étaient décédées de gastro-entérite hémorragiques dans la province d'Équateur, dans le nord de la RDC. Un porte-parole de l'OMS avait alors précisé que cette maladie n'était pas la fièvre Ebola.

"Aucun lien" avec l'épidémie d'Ebola qui sévit en Afrique de l'Ouest

"Après les analyses de huit échantillons prélevés sur terrain, l’Institut national de recherche biomédical (INRB) vient de confirmer que deux échantillons sont positifs au virus Ebola", a précisé le docteur Kabange dans un message diffusé par la télévision publique congolaise, indiquant que des tests plus poussés étaient en cours. Il a néanmoins affirmé que cette épidémie n’avait "aucun lien avec celle qui sévit en Afrique de l’Ouest".

http://static.squarespace.com/static/4f34530ecb12e336a9dfe29c/t/53df0e62e4b05b7d2eb0af79/1407127146683/Ebola-Outbreak-Spreads-Bella-Naija8.jpgL'épidémie de fièvre Ebola, qui a fait plus de 1 400 morts ces derniers mois, concerne pour le moment trois pays d'Afrique occidentale, le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée, ainsi que le Nigeria. La RDC ne partage aucune frontière avec ces États.

Une épidémie "circonscrite", selon le ministre congolais de la Santé

Cette nouvelle épidémie suscite d'autant plus d'inquiétude que c'est en RDC (alors appelé Zaïre) que le virus a été découvert, en 1976, dans une province du nord du pays. La fièvre hémorragique Ebola tient d'ailleurs son nom d’une rivière qui passe près de la ville de Yambuku, foyer où furent identifiés les premiers cas connus de l’épidémie.

"L’expérience acquise lors des six précédentes épidémies d’Ebola sera mise à contribution pour contenir cette maladie", a déclaré le ministre congolais, assurant que l’épidémie était "circonscrite au secteur de Jera", à plus de 1 200 km au nord-est de Kinshasa.

France24
 

Commentez sur Facebook