Lien vers ce message 24 Aout 2014, 5:39
Une fièvre hémorragique d’origine indéterminée a fait 13 morts, dont 5 membres du corps médical, à Djerba, dans le territoire de Boende, province de l’Equateur.

https://c2.staticflickr.com/6/5112/7440910744_f14fda3062_z.jpg

Le ministre de la Santé publique de la République démocratique du Congo, Felix Kabange Numbi


Le ministre de la Santé, Felix Kabange Numbi, l’a annoncé vendredi 22 août, à Kinshasa. Il tenait un point de presse après avoir séjourné dans les aires de santé touchées par cette maladie. Selon le ministre Kabange, cette fièvre hémorragique a été précédée d’une épidémie de paludisme et de diarrhée sanguinolente, qui ont fait plus de 60 morts dans cette région.
« Nous sommes arrivés à Boende et nous nous sommes rendus dans le secteur de Djera, qui est le plus atteint. Nous pouvons dire ici qu’il y a suspicion de cas de fièvre hémorragique d’origine indéterminée», a-t-il déclaré.
Parmi les 13 victimes de cette fièvre hémorragique, on compte un médecin, deux infirmiers titulaires, un hygiéniste et un garçon de salle.
http://lh4.ggpht.com/-iNoXL-zQ3dk/TPgry1WgOlI/AAAAAAAAAjY/JpbmsaGHqUs/pygmy%252520try%252520kids%252520%252526%252520logging%252520truck.JPG?imgmax=320Kabange Numbi a assuré que le gouvernement de la RDC a pris toutes les dispositions afin de stopper la chaîne de contamination.
«Nous avons distribué du matériel de protection dans toutes les quatre aires de santé concernées, nous avons mis des médicaments à leur disposition. Et nous avons commencé à suivre les cas en attendant les résultats de laboratoire», a-t-il expliqué.
Huit prélèvements ont été déposés à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) et des échantillons seront aussi envoyés à Franceville, au Gabon, pour le contrôle qualité, a indiqué le ministre, assurant que la situation est sous contrôle.
«Nous espérons que dans les 7 à 8 jours qui vont suivre, nous aurons le diagnostic. Je tiens à vous assurer qu’à Boende, c’est calme. Il n’y a pas de panique», a-t-il assuré.
Sur place à Boende, une commission de communication a été mise sur pied pour informer suffisamment la population sur les mesures d’hygiène à prendre face à cette épidémie.

radiookapi.net
Message édité 2 fois, dernière édition par root, 24 Aout 2014, 5:48  
 

Commentez sur Facebook