Cliquez ici!

Gauche
Droite
×


Google: Yahoo: MSN:

Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Afrique du Sud G.Mugabe visée par une plainte pour agression

Administrateur
Administrateur
Avatar de root
  • Messages : 2138
  • Inscrit : 25 Octobre 2013
  • Skype : --
PREVISIONS METEO
DONATION
  Lien vers ce message 17 Aout 2017, 9:36
Affaire Grace Mugabe : la Première dame du Zimbabwe se trouve toujours en Afrique du Sud.

Afrique du Sud - Grace Mugabe visée par une plainte pour agression

Le Zimbabwe a requis mercredi l'immunité diplomatique pour la Première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe. Visée par une plainte pour agression en Afrique du Sud, où elle est soupçonnée d'avoir frappé deux femmes dans un hôtel de Johannesburg, elle n'a pas quitté le sol sud-africain comme l'ont prétendu certaines sources.



L’affaire Grace Mugabe vire au casse-tête diplomatique. Après de longues heures d’incertitudes, le ministère sud-africain de la Police a annoncé mercredi 16 août que Mme Mugabe, par le biais des autorités du Zimbabwe, avait invoqué l’immunité et qu’elle se trouvait toujours sur son territoire, démentant certaines déclarations selon lesquelles elle avait regagné Harare.

Afrique du Sud - Grace Mugabe visée par une plainte pour agression

La première du Zimbabwe est accusée d’avoir, dimanche dernier, agressé, frappé et blessé au visage Gabriella Engels, un mannequin de 20 ans qui se trouvait dans le même hôtel qu’elle avec des amis, dans un quartier huppé de Johannesburg. La jeune femme a déposé plainte pour coups et blessures, assurant avoir été entaillée au front.

Afrique du Sud - Grace Mugabe visée par une plainte pour agression

« Les avocats de la suspecte et les représentants de son gouvernement ont sollicité verbalement les enquêteurs de la police pour leur signaler qu’elle souhaitait invoquer l’immunité diplomatique », a indiqué le ministère. Selon les détails livrés mercredi par le ministère de la Police, Grace Mugabe avait initialement convenu avec les autorités sud-africaines de se présenter d’elle-même mardi dans un commissariat de Johannesburg.

Grace Mugabe invoque la protection diplomatique

Cet « arrangement » devait lui permettre de présenter sa « version des faits » avant que le parquet ne se prononce sur l’ouverture éventuelle d’une enquête, a ajouté le ministère. Mais la « suspecte » a renoncé à se présenter, arguant d’une protection diplomatique en tant qu’épouse du président.

Plusieurs médias ont rapporté dès mardi soir sur la foi de sources anonymes que la première dame avait discrètement regagné la capitale de son pays, Harare. Néanmoins, le ministère sud-africain de la Police a démenti ces propos en assurant qu’elle se trouvait toujours en Afrique du Sud, sans toutefois dévoiler son lieu de résidence.

Afrique du Sud - Grace Mugabe visée par une plainte pour agression

« Elle n’a pas quitté la République sud-africaine et a informé les autorités de sa présence au sommet de la Communauté de développement des pays d’Afrique australe auquel son époux doit participer ce week-end à Pretoria », a assuré le ministère.

Négociations en cours

Selon les médias de son pays, Grace Mugabe se trouvait en Afrique du Sud pour faire soigner une blessure au pied. Comme son mari, elle se rend parfois à l’étranger pour des raisons médicales, les services de santé de son pays étant en pleine déliquescence.

Des négociations étaient toujours en cours mercredi entre les deux pays, selon le ministère sud-africain de la Police, pour trouver une issue à cette embarrassante affaire.



16 août 2017 à 16h09 — Par Jeune Afrique avec AFP
Message édité 2 fois, dernière édition par root, 24 Aout 2017, 9:03  
 

Commentez sur Facebook

Administrateur
Administrateur
Avatar de root
  • Messages : 2138
  • Inscrit : 25 Octobre 2013
  • Skype : --
PREVISIONS METEO
DONATION
  Lien vers ce message 19 Aout 2017, 1:24
Afrique du Sud : Grace Mugabe tente de classer l’affaire avec une proposition financière

Afrique du Sud : Grace Mugabe tente de classer l’affaire avec une proposition financière

Selon l'avocat de Gabriella Engels, la jeune femme victime présumée de Grace Mugabe, cette dernière a proposé de l'argent pour "classer l'affaire". L'épouse du chef de l'Etat zimbabwéen est accusée de coups et blessures.

Un nouveau rebondissement dans l’affaire Grace Mugabe. « La famille de Gabriella Engels, victime présumée a été approchée par une tierce personne pour accepter de l’argent et classer l’affaire », a déclaré Gerrie Nel, le 17 août.

« Il n’y a pas eu de montant avancé », a précisé l’avocat de la victime lors de la conférence de presse organisée à Centurion, dans la banlieue de Pretoria en présence de la jeune femme, le front partiellement recouvert d’un pansement. Il a bien sûr précisé que la famille avait décliné la proposition.

Gabriella Engels est défendue par un ténor du barreau sud-africain. Gerrie Nel s’est fait connaître mondialement lors de l’affaire Oscar Pistorius. Alors procureur, il avait obtenu en 2015 la condamnation pour meurtre du champion paralympique.

Grace Mugabe n’est pas intouchable.

La jeune mannequin de 20 ans, qui n’a pas pris la parole publiquement jeudi, a déposé plainte dimanche pour coups et blessures contre Grace Mugabe, épouse du président zimbabwéen, alors qu’elle se trouvait dans le même hôtel qu’elle, dans un quartier huppé de Johannesburg.

Gabriella Engels a été « agressée violemment par une personne qui se croit intouchable. Elle n’est pas intouchable », a affirmé jeudi Kallie Kriel, président de l’ONG AfriForum qui défend la victime. « La police va demander un mandat d’arrêt » contre Grace Mugabe, a affirmé Kallie Kriel.

« Une alerte rouge est en place » pour éviter qu’elle ne quitte l’Afrique du Sud, a déclaré pour sa part jeudi le ministre sud-africain de la Police, Fikile Mbalula, confirmant que Grace Mugabe était toujours dans le pays.

17 août 2017 à 17h22 — Par Jeune Afrique avec AFP
 

Commentez sur Facebook

Répondre Remonter en haut de la page

Angola: Isabel dos Santos limogée de la compagnie pétrolière

RDC: Géant suisse des mines associé à un Israélien sulfureux

RD CONGO : SCANDALE A LA CHAINE MOLIERE T.V

Le cannabis médical plus concentré est autorisé en Pologne

ANGOLA - Témoignage d'une ex sorcière Fernanda Rodrigues -2-

ANGOLA - Témoignage d'une ex sorcière Fernanda Rodrigues -1-

A380 : Un vol direct Paris-Los Angeles dérouté au Groenland?

Hippolyte Kanambe alias J. Kabila devant Dieu et l'histoire

Stromae malade « Ça tourne dans la tête. Je perds la boule »

RD Congo : Injure publique faite aux Congolais

Lady Gaga est hospitalisée. Elle annule le concert au Brésil

Libye: les migrants piégés dans les centres de rétention

Premiers secours: L’asphyxie Saignements & crise cardiaque

Le top-modèle en hidjab qui fait fureur sur les podiums

Attention intox... Des cannibales chinois en Afrique ?

VIDEO. L’actrice du clip « Thriller » demande son paiement

Je veux voir Usher en taule il voulait me donner l'herpes

VIDEO. Rwanda - Arrestation de Diane Rwigira et sa famille

USA - Lil Wayne: Retrouvé inconscient dans sa chambre

Malawi: Viol des jeunes filles est consacré par la tradition

RD Congo : A quel jeu jouent le MLC et l'UNC

RDC: Assassinat de deux experts de l'ONU drôle de conclusion

RD Congo - AUDIO: Une rwandaise insulte Felix Tshisekedi

A Monsieur Ngbanda dit honore

PAPY TAMBA A LA RECHERCHE D’UN BOUC-EMISSAIRE

Afrique du Sud G.Mugabe visée par une plainte pour agression

Afrique du Sud G.Mugabe visée par une plainte pour agression

RD Congo - Mangengenge est une montagne consacrée au diable



.
website security
 
Top