Lien vers ce message 22 Juillet 2017, 18:41
Les richesses du Président L’entreprise familiale des Kabila

La République démocratique du Congo entame sa troisième décennie de conflit armé. Pendant toutes ces années, la corruption a été étroitement liée au conflit.1 La Constitution congolaise de 2006 a été établie après trente-deux ans de dictature durant lesquels le président Mobutu Sese Seko et ses alliés se sont enrichis en détournant des fonds publics. La Constitution a mis en place des mécanismes de lutte contre toute forme d’abus de pouvoir de la part des fonctionnaires qui souhaitaient s’enrichir. Ce rapport, rédigé par le Groupe d’étude sur le Congo (GEC) du Centre de coopération internationale de l’Université de New York, est le premier d’une série d’investigations faites par le GEC sur les liens entre le monde des affaires et la politique au Congo. Son objectif est de promouvoir une plus grande redevabilité de la part du elite politique et de renforcer les contrôles inscrits dans la constitution. Ce rapport analyse les réseaux d’affaires de l’élu le plus puissant du
pays, le président Joseph Kabila, ainsi que ceux de sa famille.


 

Commentez sur Facebook