Lien vers ce message 29 Mai 2017, 0:07
Monsieur James Nzumuka, Bourgmestre de la Commune urbaine de Goma est décédé le matin de ce 25 mai 2017, à l’hôpital Heal Africa de Goma. C’est au terme d’une très courte maladie dont l’état s’est instantanément aggravé que cet administratif a rendu l’âme.

Affaire de la plage Olive Lembe - James Nzumuka est décédé

Point n’est besoin de passer par mille chemins pour décrire les circonstances qui ont accompagné la mort de James Nzumuka. Tout semble tourner autour d’une histoire du désir de la première dame de la R.D. Congo, Maman Olive Lembe, d’acquérir la plage publique en construction au bord du lac Kivu pour la population de la ville de Goma et ses visiteurs.
Cette plage du peuple est en pleine réhabilitation par le Projet « Fonds de Consolidation de la Paix » financé par le gouvernement Allemand. Les travaux sont conduits par l’Entreprise PRESTECH KM SA. L’objectif de cet aménagement par pavage consiste à doter la ville de Goma d’un espace de récréation au bord du lac, afin d’aider les jeunes de la place à ne plus avoir besoin de traverser la frontière juste pour rechercher une plage au niveau de Gisenyi/Rwanda.
Or, on apprendra, en date du 17 avril 2017, qu’une équipe conduite par des autorités de la Mairie de Goma a débarqué sur les lieux et a délimité en faveur d’un particulier une étendue de terre qui arrache à la concession de ladite plage une bonne partie, incluant même ses toilettes déjà construites, en dépit de l’exhibition (par les entrepreneurs travaillant sur la plage) du Certificat de cession de cet espace ayant été délivré au nom de l’État, et qui couvre la superficie totale abritant les travaux en cours.
C’est pourquoi, l’entreprise PRESTECH KM SA, qui exécute les travaux, ainsi que ses partenaires dans cet ouvrage, menace d’abandonner l’exécution du projet.

D’où est-elle venue la brouille?

Madame Olive Lembe, l’épouse du président Joseph Kabila, venait de décider de s’emparer de gré ou de force du domaine de la plage du peuple au bord du lac Kivu, à Goma. Elle a exposé ce désir au Gouverneur Julien Paluku en terme d’injonction. Ce dernier, à son tour, estimant qu’un tel service serait de nature à lui procurer sympathie et couverture de la part de la première dame du pays, a instruit le Maire de la ville de Goma à procéder immédiatement à la délimitation de l’espace sollicité. Cependant, le Bourgmestre James Nzumuka de la Commune urbaine de Goma, qui a la compétence de gestion sur cette entité s’y est radicalement opposé; car il estimait à juste titre qu’il y aurait nécessité de protéger un tel bien public à intérêt collectif pour le peuple.
Dès lors, Monsieur James Nzumuka passa dans le collimateurs des vedettes du régime des prédateurs. Voilà tout ce qui lui aurait coûté une mort froide mais certaine, par la volonté de madame la « toute-puissante »

Affaire de la plage Olive Lembe - James Nzumuka est décédé

Répercussion de ce crime: un criminel qui juge un autre criminel!

Une source de BLO du sein de la présidence de la République signale que l’acquisition forcée de la plage publique de Goma par Olive Lembe a créé une grande dissension dans le foyer du chef de l’Etat. Joseph Kabila a reproché à sa femme d’avoir ainsi agi, estimant que le mécontentement de la population de Goma aggraverait la haine montante contre son pouvoir dans tout l’Est du pays.
Or, en réalité Olive n’a fait que démontrer ce qu’elle a appris de son mari. La prédation, le pillage, l’extorsion des biens publics et privés, c’est l’apanage du régime en place. Joseph Kabila n’aurait absolument rien à reprocher à sa femme de tout ce qui a été orchestré par le vol de la plage du peuple à Goma. En effet, le public a encore frais en mémoire la manière dont le président Joseph Kabila s’est approprié le patrimoine de l’Hôtel de Ville de Kisangani, uniquement parce qu’on l’appelle président de la République.
Madame et Monsieur le Président de la République Démocratique du Congo ont en tout confirmé le qualificatif qui convient à leur famille: une famille de prédateurs qui, au nom du pouvoir qu’elle détient à la tête d’une nation, ne peut qu’imposer un système de prédation comme mode de gestion de la Res Publica.
Anne-Marie Tshaka
Goma. 28 mai 2017 ©Beni-Lubero Online.
Message édité 1 fois, dernière édition par root, 29 Mai 2017, 13:39  
 

Commentez sur Facebook