Lien vers ce message 14 Avril 2017, 19:37
Lorsque je disais sur Radio Okapi et que je l'écrivais sur mon mur Facebook, que ce qui se passe au Kasaï est un génocide planifié, j'ai vu les gens vouloir en douter.

Genocide: Opposer les communautés du Grand Kasaï entre elles

Aujourd'hui, je persiste et signe qu'il s'agit d'un génocide.

Autant la mort du Président Habyarimana, était planifiée pour être l'élément déclencher du génocide des Hutus qui s'est poursuivi jusqu'en RDC, autant la mort du Grand Chef Kamuina Nsapu, a été planifiée pour justifier le génocide des Lulua et Luba au Kasaï.

L'objectif étant d'opposer les communautés du Grand Kasaï entre elles, pour justifier l'élection d'un successeur à l'occupation et à la fragilisation de la RDC.

C'est ici que les Tetela, Luba, Lulua, Lele, Kuba, Teke, Tchokwe, Pende, Kanyok, Dengese, Songye, Nyambi, devraient comprendre qu'ils ne doivent pas jouer le jeu de l'ennemi qui a préparé la déstabilisation de la RDC par le centre.
Ils sont obligés de s'entendre et de vivre ensemble.
Pensez aux foyers qui seront brisés à la suite de ces chasses de vos frères,
Pensez aux enfants abandonnés et seront séparés de leurs parents...



Même Ne Mwanda Nsemi joue à ce même jeu pour donner l'alibi à ceux qui contribuent à l'inanition de la Nation congolaise qui s'envole en éclats...

Avec peine au coeur que les Kasaiens chassés du Katanga en 1992 se chassent entre eux et les gens se laissent manipuler sans savoir par qui.

Mon cri de cœur



Joël Cadet 14 avril 2017
 

Commentez sur Facebook