Lien vers ce message 01 Mars 2017, 12:45
VIDEO. Le coup de feu a fait deux blessés.
François Hollande inaugurait la ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux à Villognon (Charente).

VIDEO. Un coup de feu accidentel lors du discours de François Hollande



Le bruit du coup de feu a obligé le président de la République à interrompre pendant près de vingt secondes son discours, prononcé lors de l'inauguration de la ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux à Villognon (Charente), mardi 28 février. Un gendarme a tiré accidentellement avec son arme, blessant légèrement deux personnes en marge de l'inauguration.

"J'espère qu'il n'y a rien de grave", a demandé le chef de l'Etat. Puis, après de longues secondes, il a finalement levé la main, se voulant rassurant, et ajoutant un simple "je ne pense pas".

Deux blessés aux jambes

C'est un gendarme d'un peloton spécialisé de protection de la gendarmerie (PSPG), venu en renfort pour la sécurité de l'évènement, qui a fait "une erreur de manipulation en changeant de position", a expliqué à l'AFP une source proche du dossier. "La balle a frôlé le mollet d'une personne et fini sa course dans la jambe d'une autre", a précisé la même source. Les blessés sont un employé de Mesea, l'organisme chargé de la maintenance de la ligne LGV, et un salarié du traiteur employé pour le cocktail, précise le journaliste de France 3 sur place.



Les deux personnes blessées, qui se trouvaient dans la zone du cocktail, ont été soignées dans une zone sécurisée à l'écart, puis évacuées par les pompiers, qui ont confirmé des blessures "légères".

France Télévisions
publié le 28/02/2017 | 18:34
 

Commentez sur Facebook