Lien vers ce message 04 Novembre 2016, 23:27
FEMINISME La chanteuse n’aime pas trop l’idée qu’une femme fasse le ménage pour sept nains…

Alicia Keys a interdit à ses fils de regarder Blanche-Neige
Alicia Keys - WENN

Alicia Keys n’emmènera pas ses enfants voir la nouvelle version de Blanche-Neige et les sept nains que prépare Disney. La chanteuse est avec son mari Swizz Beatz, la maman de deux fils, Egypt, âgé de 6 ans, et Genesis, 10 mois.

Pour Alicia keys, il n’est pas question d’attendre pour leur transmettre des valeurs chères à la famille. « On dit toujours que les enfants apprennent de leur mère. Alors, avec les classiques comme Blanche-Neige, je ne suis pas très à l’aise de les laisser regarder » confie la chanteuse à The Edit.



Des valeurs qui ne passent pas

Alicia Keys a interdit à ses fils de regarder Blanche-Neige

Si Alicia Keys refuse de montrer Blanche-Neige à Egypt et Genesis, c’est tout simplement parce que le modèle que véhicule ce grand classique la gêne. « C’est tellement sexiste et misogyne », fait-elle remarquer à propos du dessin animé oscarisé.

« Elle fait le ménage de sept nains quand même. Je n’ai rien contre les femmes qui choisissent de rester à la maison pour s’occuper des enfants, c’est un énorme boulot, mais c’est la façon dont ces femmes sont représentées qui me déplaît », ajoute Alicia Keys.

Alicia Keys a interdit à ses fils de regarder Blanche-Neige

Ce regard sur Blanche-Neige fait écho à sa décision de ne plus porter de maquillage. Tout comme elle souhaite apprendre l’égalité hommes-femmes à ses enfants, elle refuse de donner une image « fausse » d’elle-même, cachée derrière un « masque ».

Alicia Keys confie par ailleurs être plus à l’écoute de son corps, et que cela lui a permis de découvrir plein de choses : « Que je suis une battante, que je n’ai pas peur, que je ne suis pas inhibée… »



20 Minutes avec agences Publié le 04.11.2016 à 12:00

http://www.mastakongo.com/news/images/arrow-blue-right.pngSUIVANT - Kim Kardashian a viré son garde du corps Pascal Duvier
 

Commentez sur Facebook