Lien vers ce message 02 Octobre 2016, 11:35
RDC: « ATA NKALÉ » LE SANG DU CHEF KAMWINA NSAPU CRIE VENGEANCE. DES MERCENAIRES INDIENS MORTS AU CONGO POUR UNE CAUSE INJUSTE ET INDIGNE !

RDC: Près d'un bataillon dont des mercenaires indiens decimé au Kasai
    Dépêchés en toute hâte à Kananga pour aller mater la résistance locale, et défendre ainsi les intérêts mafieux des capitalistes Anglo-Saxons occupant notre pays (Congo-Kinshasa), plusieurs mercenaires indiens, cupides et naïfs, ont été aussi écrasés par « l’Armée Ancestrale », lors des affrontements meurtriers, grâce à l’intervention mystique des « ESPRITS DES ANCÊTRES BANTOU »

    Rappelons que deux mercenaires barbares à la solde de l’Occupation Américano-Belgo-Tutsi ont lâchement assassiné le Grand Chef coutumier Kamuina Nsapu Mpande, le vendredi 12 Août 2016, à Tshimbulu (Kasaï-Occidental)

    Afin de venger l’assassinat de ce Résistant, quelques Jeunes Congolais à mains nues – partisans de ce Grand Chef coutumier et dont les moins âgés parmi eux n’ont que 12 ans – ont anéanti ces mercenaires – notamment les indiens et les Tutsi venus du Rwanda, Burundi, Ouganda, Tanzanie, Éthiopie, Érythrée recrutés et mandatés par le grand Terroriste Tutsi-Rwandais, « Joseph Kabila »

    Du jamais vu : le Congo-Kinshasa est dirigé depuis janvier 2001 par un président ressortissant d’un autre pays. Avec la complicité avérée de l’ONU, alias Joseph Kabila, cet infiltré Extrémiste Tutsi-Rwandais, a été imposé manu militari au peuple congolais par les USA, via certaines Multinationales et l’ambassadeur Américain en poste à Kinshasa

    Honte aux Média-mensonges qui nous cachent la vérité !

À cause de leur cupidité et de leur naïveté, ils sont morts au Congo pour la Mafia Américano-Belgo-Tutsi ! Contrairement au bilan fantaisiste publié par Radio Okapi un des Média-mensonges chargés de faire la propagande de l’Occupation Américano-Belgo-Tutsi , et comme nous pouvons le constater, il y a plus de 16 victimes du côté du pouvoir. Regardez et observez bien le véhicule qui est allé récupérer tous ces cadavres. Comptez aussi le nombre de cadavres des Tutsi et mercenaires Indiens à Kananga. Que cela serve de leçon aux Terroriste et Tueurs Tutsi, car ça sera bientôt leur tour. La fin de leur aventure au Congo est proche. C’est une leçon pour tous les étrangers aventuriers au Congo en commençant par Ruberwa, Nyarugabo, Bugera, Bizimana, Kanambe (Hyppolite, Zoé & Janet), Katumbi, Muanda Nsemi, Kamerhe, etc.
Qu’est-ce qui a motivé la décision de l’Administration américaine qui consiste à demander aux familles de son personnel vivant au Congo-Kinshasa d’évacuer ce pays ? Qui vivra verra !
*************************
Comme vous le savez, le Terroriste Tutsi-Rwandais, alias Joseph Kabila, a récemment envoyé tout un bataillon de mercenaires étrangers pour aller non seulement mater les Résistants congolais autochtones basés à Tshimbulu mais également défendre les intérêts égoïstes des impérialistes Américains et leurs alliés Anglo-Saxons et ceux de l’Union Européenne. Et parmi les envahisseurs broyés grâce à l’intervention mystique des « ESPRITS DES ANCÊTRES LUBA, donc BANTOU » que ne cessaient d’invoquer ces Jeunes guerriers lors des combats, plusieurs indiens en faisaient partie (voir les images ci-haut).

En effet, lors de ces affrontements meurtriers relatifs à l’attaque de l’aéroport de Kananga par les Patriotes-Résistants pour venger l’assassinat de cet honorable chef traditionnel, ces Jeunes guerriers, âgés seulement de 12 à 30 ans, sans fusils, les mains nues, chantaient et lançaient des appels répétitifs en invoquant les esprits de nos ancêtres, et ceux-ci ont heureusement exaucé leurs prières. C’est cet appui spirituel qui a permis à nos compatriotes de parvenir à éliminer presque tout un bataillon des « Terroristes Tutsi et mercenaires Indiens ».

Selon une traduction littérale faite, en français, par un compatriote parlant la langue Luba-lulua, les cris et les chants de guerre contenus dans cette vidéo ci-dessous, à savoir : « Buloba ebu Buikala bueni Tshingoma katshifuanyi, Buloba bukala bueni… » – veulent tout simplement dire ceci : « À moins que cette Terre soit la vôtre, mais si seulement celle-ci (Terre congolaise) est la nôtre puisqu’elle nous a été léguée par nos ancêtres, alors les balles qui sortent de vos fusils ne nous atteindront pas… » En langue kikongo, cette démarche – celle qui consiste à faire subordonner ou conditionner la réalisation d’une action que l’on veut réaliser par une raison, une cause, un but, ou une condition de ce genre – s’appelle : « MBÎMBA ». Donc, ces Résistants font le « MBÎMBA » avant, pendant et après les affrontements : À moins que (…), Sauf si (…), Sauf dans le cas où (…).

Alors, les Américains & alliés et leurs sous-traitants africains ont-ils vraiment compris cette leçon, malgré la présence de leur bateau de guerre (bateau de guerre américain) dans la région de grands lacs ? Ils sont prêts à intervenir pour sauvegarder leurs intérêts égoïstes au détriment des vies du peuple congolais, propriétaire du Congo. Il faut que les choses changent positivement dans ce pays. Retenez une chose : il n’y a plus de blague avec « MBULA MABANGA. » Les blagues d’hier sont terminées. Parce que l’heure de la Libération du Congo a sonné. Question (en lingala) : « Nani atiaki tembe na Bana ya Congo pona ko bundela bo môko ya mboka na bango ? » (Traduction française : Qui douterait encore de ce que le peuple congolais est capable de réaliser pour défendre l’unité territoriale de son pays ?)



Par ailleurs, n’oubliez pas que dans un message de sécurité, les USA, via leur Département d'État, ont ordonné aux familles de son personnel de quitter la RDC à cause de la « détérioration de la situation sécuritaire du pays ». Ce communiqué n’est-il pas un signe annonciateur de l’Apocalypse en vue ​au Congo-Kinshasa​ ? Les Usa – commanditaires du deuxième génocide congolais – ont-ils bien saisi l’avertissement donné par le Chef coutumier Kamuina Nsapu ou y a-t-il d’autres situations inquiétantes ? Seul l’avenir (proche) nous le dira !

En plus, au service du capitalisme sanguinaire et sauvage, les Média-mensonges et propagandistes tels que RFI, FRANCE 24, TV 5 MONDE, CNN, RADIO OKAPI, RTNC, (…), ne veulent pas dire la vérité. Cette vérité qu’ils cachent est : Le Congo-Kinshasa est sous occupation étrangère. Mais nous constatons que ces médias ne font que la propagande insolente et ridicule en faveur des ennemis du peuple congolais.

RDC: Près d'un bataillon dont des mercenaires indiens decimé au Kasai
Feu roi KAMWINA NSAPU


À titre exemplatif, citons le cas de la propagande inutile pour nous vendre un certain Moïse Soriano alias Katumbi, sujet Juif Italien (par son père) et Zambien (par sa mère). Des Média-mensonges veulent nous faire croire, en le martelant jour et nuit, que cet infiltré Zambien est un opposant au régime en place à Kinshasa. Non, c’est faux et archifaux. « Moïse Katumbi » est une pure « création politique » de « Joseph Kabila ». D’ailleurs, lui-même « Katumbi » l'a déjà déclaré à maintes reprises qu’il ne le trahira jamais. Sachez bien aussi que tous ces deux imposteurs ont les mêmes sponsors et la même orientation politique. Le jour, « Moïse Katumbi » passe dans des Média-Mensonges (en gaspillant des millions de dollars US qu’il a pillés au Katanga) en se faisant passer pour un soi-disant opposant farouche de « Joseph Kabila », mais en privé ou dès que la nuit tombe il redevient son ami intime. Tout ce qui se passe actuellement entre ces deux amis n’est que de la mascarade, et de la mise en scène bien orchestrée. Textuellement comme ce que faisait le président Mobutu à l’époque du Zaïre avec son ami intime Étienne Tshisekedi : soi-disant farouche opposant le jour, mais ami intime la nuit. Nous connaissons bien ce jeu.

Ces Médias propagandistes ne réussiront plus à nous faire avaler n’importe quoi. Car, ayant maintenant acquis un réveil patriotique élevé, les Congolais ne seront plus dupes comme auparavant. On ne nous imposera plus un autre président étranger à la tête de notre pays. Non et non, nous vous rappelons que le peuple congolais n’est pas un peuple xénophobe et cela est connu de tous, mais notre souhait le plus légitime est que les ressortissants des autres nations du monde cessent de nous humilier, c’est-à-dire qu’ils respectent l’indépendance et la souveraineté nationale du peuple congolais, en obéissant à nos lois, us et coutumes dès qu’ils arrivent dans notre pays. Nous voulons faire du donnant-donnant, et non la soumission ou l’assujettissement. Bref, si ce primairien et semi-lettré, « Moïse Katumbi », a réellement les compétences requises et la soif politique de devenir président d’une république, alors il serait mieux pour lui d’aller postuler à ce poste en Italie, en Israël ou en Zambie ; car le peuple congolais n’acceptera plus d’être dirigé par un président étranger, même si celui-ci est un surhomme ou super homme. Assez l’humiliation !

BREF, NOUS RAPPELONS QUE LE PEUPLE CONGOLAIS VAINCRA. NOTRE VICTOIRE EST SÛRE ET CERTAINE, CAR NOUS DÉFENDONS UNE CAUSE LÉGITIME, NOBLE ET JUSTE ! ATTENTION, LES AMÉRICAINS RISQUENT DE VOLER NOTRE VICTOIRE ! CAR ILS ONT DÉJÀ VOLÉ NOTRE INDÉPENDANCE ET NOTRE DÉMOCRATIE EN ASSASSINANT PATRICE EMERY LUMUMBA. ILS NOUS ONT FAIT RATER LE DÉCOLLAGE DÉMOCRATIQUE DANS NOTRE PAYS EN NOUS AMENANT DES ENVAHISSEURS TUTSI. SOYONS DONC VIGILANTS ! INGETA !

Vive le CRAGI :
« Comité Révolutionnaire d’Avant-Garde Indépendant » !
Vive le Congo libre, indépendant et prospère !
Vive la lutte pour notre liberté !

FAIT À DIMBELENGE (KASAÏ-OCCIDENTAL), LE VENDREDI 30 SEPTEMBRE 2016

PÉRIODIQUE DU CRAGI
« COMITÉ RÉVOLUTIONNAIRE D’AVANT-GARDE INDÉPENDANT »
En lutte contre l’occupation et la balkanisation du Congo-Kinshasa
ÉDITEUR : LA VOIX DES SANS VOIX DE LA DIASPORA CONGOLAISE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° 0056/16/09
« Sé/Cellule Feu KAMUINA NSAPU »


http://www.mastakongo.com/news/images/arrow-blue-right.pngSUIVANT - Les Africains doivent rester des jouets de l'occident
Message édité 2 fois, dernière édition par root, 13 Juin 2017, 6:06  
 

Commentez sur Facebook