Lien vers ce message 03 Septembre 2016, 13:49
Le chef coutumier Kamwina Nsapu, dont les hommes ont violemment affronté la police en début de semaine, a été tué vendredi 12 août à Tshimbulu (Kasaï-Central) dans de nouveaux combats avec les forces de l’ordre. Le bilan officiel fait état de 19 morts, selon le gouverneur Alex Kande.

RDC - Kasaï: le chef Kamwena Nsapu est mort dans les combats
Tshimbulu, à 120 Kilomètres au sud de Kananga (Kasaï occidental)

Parmi les victimes, on compte 11 policiers et 8 bandits fidèles à Kamwina Nsapu, dont lui-même, que le gouverneur a qualifiés de « terroristes ». Quatre policiers sont portés disparus.

Le chef de l’exécutif provincial ajoute que 40 autres hommes de la milice de Kamwina Nsapu ont été capturés, parmi lesquels « 14 mineurs âgés de 5 à 12 ans ». Plusieurs armes et munitions de guerre, dont le nombre n’a pas été précisé, ont été récupérées.



Quant aux circonstances de ces affrontements, Alex Kande explique :

« A la suite d’une intervention des forces de l’ordre qui visait à sécuriser et protéger les paisibles citoyens vendredi 12 août, ces dernières ont été dangereusement attaquées par les terroristes du chef coutumier Kamwina Nsapu. C’est ainsi qu’elles ont été obligées de faire recours à la légitime défense ».

Le gouverneur du Kasaï-Central annonce que les corps des personnes tuées seront exposés ce samedi 13 août 2016 au stadium de l’espoir à Kananga.

Le calme était pourtant revenu à Tshimbulu, après l’intervention des forces de l’ordre dépêchées sur place, qui avaient mis en déroute, le 10 août, la milice du chef Kamwina Nsapu, qui avait déjà tué neuf personnes, dans la nuit du dimanche à lundi 8 août.

Le chef Kamwina Nsapu avait pris, depuis deux mois, la résolution de « débarrasser le Kasaï-Central de tous les services de l’ordre, auteurs, selon lui, des tracasseries de tout genre à l’encontre de la population », indiquent les sources locales. C’est dans ce contexte qu’est née cette milice.



Publié le sam, 13/08/2016 - 09:39 | radiookapi.net

http://www.mastakongo.com/news/images/arrow-blue-right.pngSUIVANT - Un eurodéputé arrêté pour excitation sexuelle en public
Message édité 1 fois, dernière édition par root, 13 Juin 2017, 5:11  
 

Commentez sur Facebook