Lien vers ce message 25 Juillet 2016, 23:10
Les démocrates se préparent à désigner leur candidat pour la prochaine présidentielle. Début de la convention lundi 25 juillet, à Philadelphie. Hillary Clinton fait l'unanimité au sein de son parti, mais n'a pas vraiment la côte au sein de son pays.

La candidate Hillary Clinton en mal de popularité
Donald Trump et Hillary Clinton

France 2 Francetv info | 22:34, publié le 24/07/2016 | 22:23

PARTAGER

Hillary Clinton en mal de popularité. Sur ce stand, des supporters démocrates essayent de recruter de nouveaux bénévoles et la tâche n'est pas facile. Comparée à la ferveur que suscitait Barack Obama en 2008, l'ancienne Première dame n'attire pas. "Pour être honnête, elle peut difficilement égaler le charisme d'Obama", explique un partisan démocrate. "Cela fait 25 ans qu'elle est diabolisée par les républicains, c'est dur", ajoute une militante.



L'opinion la juge malhonnête

Les militants ont beau chercher à convaincre, l'enthousiasme n'y est pas. "Je pense que son plus gros problème est que les Américains ne lui font pas confiance", assure une femme. Si Hillary Clinton est mal-aimée, c'est d'abord à cause des affaires. Premier scandale : les conférences très chères payées, jusqu'à 400 000 euros le discours. En dix ans, elle et son mari ont gagné 126 millions d'euros. Les justifications de la candidate sont jugées indécentes. Autre scandale, l'adresse e-mail privée qu'elle utilisait pour échanger des documents ultra-confidentiels lorsqu'elle dirigeait le département d'État. L'opinion la juge malhonnête. Même son atout principal, l'expérience, joue contre elle. Le pays est en colère contre les élites et Hillary Clinton en serait le symbole.

Bernie Sanders, candidat battu lors de la primaire démocrate, a été hué, lundi, quand il a appelé à voter pour Hillary Clinton à la présidentielle américaine


http://www.mastakongo.com/news/images/arrow-blue-right.pngSUIVANT - RDC les militants de la Lucha graciés vont sortir «de force»
 

Commentez sur Facebook