Lien vers ce message 06 Juin 2016, 18:52
Au moins 117 corps ramenés par la mer ont été découverts sur les plages de Zouara, ville située à l'ouest du pays. Parmi eux, 70 corps de femmes et cinq d'enfants, a annoncé le Croissant-Rouge libyen ce vendredi 3 juin.

http://www.mastakongo.com/news/images/Articles_photo/2016/June/100-corps_migrants_libye_naufrage.jpg
Des membres du Croissant-Rouge emportent le corps d'un migrant ramené sur une plage du nord-ouest de la Libye, à Zouara, le 2 juin 2016.
© STRINGER / AFP


Par RFI Publié le 03-06-2016

La marine libyenne n'a pas confirmé si les migrants retrouvés morts étaient à bord de l'une des embarcations qui avaient coulé la semaine dernière. Près de 700 migrants avaient trouvé la mort dans trois naufrages au large de la Libye, d'après l'ONU.

Ce sont des dizaines de corps que les habitants de Zouara retrouvent sur les plages de leur ville depuis mercredi 1er juin. Des migrants qui tentaient de rejoindre l'Europe par la Méditerranée avant de mourir noyés et d'être rejetés par la mer. Sur la côte, les bénévoles du Croissant-Rouge libyen s'affairent à récupérer et à comptabiliser les corps.

« Le Croissant-Rouge a repêché les cadavres et les a transportés à l'hôpital central de Zouara, explique Mohamed Mesrati, le porte-parole de l'organisation humanitaire. Nous continuons nos recherches et nous pensons que le chiffre pourrait s'aggraver. Selon nos informations, il s'agit d'un bateau qui a coulé mercredi soir et qui transportait au moins 150 passagers. Nous faisons de gros efforts sans avoir des moyens suffisants. »



Manque de moyens

Un manque de moyens signalé aussi par Médecins sans frontières (MSF). Pour Issiaka Abdou, coordonnateur de MSF à Zouara, une telle situation ne peut plus durer. « Tous ces départs, tous ces corps qui sont repêchés nous montrent à quel point la situation des migrants en Libye est en train de devenir vraiment problématique et à laquelle il va falloir réagir, dit-il à RFI. Tous les acteurs doivent faire quelque chose, c'est-à-dire mettre les moyens qu'il faut de façon à ce qu'on puisse apporter le matériel nécessaire à tous ces migrants qui vivent aujourd'hui dans des conditions extrêmement difficiles. »

Le nombre de corps repêchés sur les côtes libyennes a connu une forte hausse. Depuis le début de l'année, le Croissant-Rouge libyen a recensé plus de 1 200 morts. Près de 700 migrants qui tentaient de gagner l'Italie ont trouvé la mort depuis le début de la semaine. Trois naufrages ont été enregistrés au large de Libye, selon les témoignages.



http://www.mastakongo.com/news/images/arrow-blue-right.pngSUIVANT - Fadumo Dayib, la future présidente de la Somalie en août?
 

Commentez sur Facebook