Lien vers ce message 29 Juillet 2014, 7:12
Considéré comme l'Eldorado d'Afrique, le pays d'Edouardo Dos Santos, l'Angola, est l'une des destinations prisées de milliers de Guinéens fuyant les tristes réalités de mal gouvernance de leur pays.

Seulement, voilà que depuis un certain temps, ce pseudo-paradis terrestre s'est mué, à en croire des témoignages accablants et émouvants glanés çà et là, en un véritable cauchemar pour les ressortissants guinéens, sans que, apprend-on, la Représentation diplomatique de notre pays réagisse ou tout au moins tire la sonnette d'alarme.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e6/Marginal_Avenida_4_de_Fevreiro_Luanda_March_2013_04.JPGJoint au téléphone par notre rédaction, Monsieur Bah Salam, qui vit à Luanda depuis près d'une quinzaine d'années, n'a pu contenir son émotion en versant des larmes avant de se confier en ces termes " Je ne saurais jamais trouver les expressions appropriées pour décrire dans les moindres détails le calvaire que subissent les ressortissants guinéens en Angola et plus précisément à Luanda. Tenez! Plus de cinq cents de nos compatriotes sont actuellement incarcérés, avec à l'appui des traitements inhumains et dégradants au tristement célèbre bagne dénommé Trinta de Luanda, pour des griefs qui ne tiennent même pas la route. Pire, notre ambassade, qui a pour mission de nous protéger et de défendre nos droits, ne fait rien dans ce sens, même si le séjour des victime est régulier.
La Ville de Luanda - Angola

Nous vivons ici comme des orphelins, abandonnés à nous-mêmes, nos diplomates ne s'occupant que de leurs propres affaires pour se faire la poche. Les guinéens sont régulièrement tués et/ou fusillés ici sans la moindre réaction de l'ambassade. A défaut de réagir directement, que l'ambassadeur informe tout au moins les plus hautes autorités de notre pays afin qu'une solution diplomatique soit trouvée à notre situation. Au pire des cas, il faut envisager la réciprocité, puisque ce sont les forces de l'ordre et l'armée régulière qui infligent gratuitement ces atrocités aux Guinéens".

Toujours est-il qu'un ressortissant guinéen, Monsieur Ly, grièvement atteint à balles réelles à la cuisse gauche à Luanda alors qu'il était en règle par rapport aux lois et principes du pays d'accueil, a été opéré avec succès, il y a cinq jours, dans une structure hospitalière renommée de Dakar, où il a d'ailleurs bénéficié de la visite de Mandian SIDIBE, Correspondant de www.kababachir.com

mediadafrique
Message édité 1 fois, dernière édition par root, 29 Juillet 2014, 8:03  
 

Commentez sur Facebook