Lien vers ce message 28 Novembre 2015, 12:38
LES CRIMES DE LA "COMMUNAUTE INTERNATIONALE" MALI – NIGER – BURKINA FASO - COTE D’IVOIRE

http://mastakongo.com/english/images/Articles_photo/November2015/Illuminati-people.jpgChers frères et chers amis, nous sommes heureux de partager avec vous la 4ème partie du témoignage de F.F. Derekssen, cet ancien agent des illuminatis qui avait déjà mis à notre disposition les 3 premières parties en 2012, 2013 et 2014 respectivement.

Poussé par ce désir "d’accentuer sa participation à l’éveil des consciences des peuples qui veulent vivre et non survivre," comme il le dit lui-même, il a encore choisi de nous livrer cette 4e partie, qui comme les 3 premières, est très riche en révélations. Nous tenons à lui dire merci.

Même si nous avons déjà compris que tous les crimes odieux, toutes les guerres abominables, et autres assassinats monstrueux qui se passent dans le monde sont l'œuvre de ces crapules qui dirigent ce monde, il est toujours intéressant d'en avoir la preuve, par des témoignages comme ceux-ci.

Ce 4e témoignage comme les 3 précédents, est très édifiant et je vous le recommande fortement. Que vous soyez croyants ou pas, vous y trouverez votre compte. Ceux qui croient en Dieu comprendront davantage les enjeux du combat spirituel, et ceux qui ne croient pas en Dieu comprendront tout au moins comment ce monde est géré. Dans tous les cas, cette révélation nous aide à sortir enfin de notre naïveté légendaire et de notre ignorance coupable, afin de ne plus être victimes du mensonge que les démons en chair qui dirigent ce monde véhiculent à travers leurs media-mensonges, pour justifier leurs monstruosités. Nous sommes maintenant tous bien avertis.

Ce 4e témoignage est en 2 parties. Nous vous encourageons à le lire entièrement, et aussi à le distribuer pour éveiller la conscience du plus grand nombre. Pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion de lire les 3 premières parties, vous pouvez les retrouver sur notre site mcreveil.org dans la rubrique "Illuminatis", sous le titre: Témoignage d'un ex-illuminati.

Que Dieu vous bénisse!


Début du Témoignage

LES CRIMES DE LA "COMMUNAUTE INTERNATIONALE"

4e Partie

Ceci est mon ultime courrier. Je dis ultime parce que c’est la toute dernière fois que je vous écris sous cette forme. En effet l’année 2015 est l’année de tous les dangers sur la scène géopolitique mondiale. Il y a des choses que je me sens obligé de révéler afin d’accentuer ma participation à l’éveil des consciences des peuples qui veulent vivre et non survivre.

Le 05 février 2015, à Vilnius, capitale de la Lituanie, je suis en train de diner avec une vieille connaissance et son époux. Un couple bien qu’aristocratique, méprise la politique internationale truffée de mensonges et de tueries gratuites. Le mari de cette dame a tenu à me voir avant mon départ pour Athènes où se préparait un changement politique en plein cœur de l’Europe dominée par les banquiers illuminatis, concentrés qu’ils sont à la guerre contre la Russie et la Chine. Ce soir-là, l’époux en question me tend une enveloppe et me demande d’en faire bon usage.

http://mastakongo.com/english/images/Articles_photo/November2015/BRICS.pngLes pays membres des BRICS
Cette enveloppe contient ce que la machine infernale illuminati prépare pour renforcer sa mainmise sur l’économie mondiale et géostratégique. Mais l’espoir pour lequel cet homme me remet ce colis est, selon ses dires qu’il y a en face, la Russie et la Chine et leurs compagnons latino-américains sans écarter quelques pays africains. Toute la planification criminelle illuminati est heureusement sue de la Chine et de la Russie de Vladimir Poutine, l’Afrique du sud, l’Inde et le Brésil.

Ces pays ont actualisé le processus «provocateur» et salvateur qui a malheureusement provoqué et causé la mort de Saddam Hussein, de Mouammar El Kadhafi et conduit à la déportation du leader africain Laurent Gbagbo. Ce processus des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud) avec la création et la mise en marche de la BRICS Bank en 2015, c’est l’antidote contre la plus grande escroquerie dont le monde a été victime. Cette escroquerie qui a été fondée, imaginée et appliquée pendant des décennies par ceux qu’on appelle les «maitres du monde», avec leurs banquiers qui gèrent les biens de ces familles rodées à la manipulation des masses et à l’escroquerie économique et politique.

Pour ceux-là, tuer pour préserver les fruits de leurs rapines, est la méthode la plus appropriée. Ce sont ces familles à travers les banques qui ont provoqué et financé les 1ère et 2ème guerres dites mondiales. Cela a permis de rentabiliser l’industrie militaire, avoir la mainmise sur l’économie mondiale pour enfin aboutir à la création de l’Onu afin d’avoir l’œil sur tous les pays qui en sont membres. Mais pour y arriver, c’est un vaste réseau d’agents corrompus qui est étendu afin de maintenir le cap durant des générations. Des générations?

http://mastakongo.com/english/images/Articles_photo/November2015/BRICS_heads_of_state_and_government_hold_hands_ahead_of_the_2014_G-20_summit_in_Brisbane,_Australia_(Agencia_Brasil).jpg
Les chefs d'État ou de gouvernement des cinq pays, BRICS


Voici la question actuelle qu’ils se posent car ils se savent découverts et sont maintenant obligés de bander les muscles face à la Russie, la Chine et leurs alliés dont le nombre ne cesse d’augmenter. Mais il est semble-t-il trop tard pour eux car un voleur pris la main dans le sac a peu de chance de s’en sortir avec la virtuosité économique chinoise qui a affaibli le système financier occidental qui se retrouve tout groggy. Les Etats-Unis d’Amérique et l’Union européenne pensaient sans doute que leur plan de domination économique criminel depuis des décennies ne serait jamais inquiété ni contré.

Aujourd’hui ils ont trouvé à qui parler. Que l’on soit latino-américain, asiatique, oriental ou africain, tout le monde, je dis bien, tout le monde est concerné de loin ou de près par ce qui se passe. Il n y a aucune excuse dispensant l’implication des uns et des autres. Car la mort rôde dans tous les coins et recoins du monde. Cela du fait de quelques individus mal pensants qui en tirent les ficelles mercantiles et mortuaires.

Pour bien comprendre et sécuriser votre aptitude à mener le combat sans faiblesse ni compromission, sans vous faire de leçon, permettez-moi de restituer certains faits afin de savoir où l’on met les pieds dans cette «jungle» diabolique et sans pitié. Dans cette jungle, il n’y a pas de place pour l’émotion, les esprits distraits, la négligence et le triomphalisme béat. La concentration permanente est une exigence vertueuse pour les peuples qui veulent vivre libres de manière durable.

J’avais dans ma seconde adresse, expliqué d’où viennent les guerres que la planète vit aujourd’hui. Mais j’ai volontairement omis de vous illustrer les racines de tout ce drame géopolitique et géostratégique actuel.

En 1975, suite à la guerre du Vietnam, l’industrie militaire occidentale se moquait de la défaite américaine car ayant fait de très bonnes affaires (au moins 7 millions de tonnes de bombes larguées). Cette industrie contrôlée par la "communauté internationale" (les illuminatis) se sentait rassurée vu le matériel militaire acheté par les administrations Lindon Johnson et Richard Nixon, leurs «clients» et employés. En fait, ce fut une modernisation de fabrication de guerre post-nazie à partir du mensonge médiatisé et le Vietnam en a été un modèle pour impliquer l’Us Army dans la danse.

Finalement, c’est le contribuable, sans s’en rendre compte qui en a fait les frais. Plus de 8.800 milliards de dollars de chiffre d’affaire au compteur pour les entreprises manufacturières de produits militaires atterrissant directement dans les poches de ces criminels sans nom. L’étape suivante fut la guerre sous-traitée en Afghanistan contre l’ex-Urss qui a abouti à la création d’Al-Qaïda avec son test dans les Balkans et au Kenya africain dans les années 90. Comme d’habitude, je développerai mon texte de façon géographique afin de vous détailler mes écrits.

VENEZUELA

Je commencerais mon texte, par le Venezuela de Nicolas Maduro dit «el digotudo» (le moustachu). Cet homme qui a succédé au non moins légendaire feu Hugo Chavez Frias, leader de la révolution bolivarienne qui a contaminé la majeure partie d’Amérique du sud. Le moustachu a un avantage énorme, il n’est pas Hugo Chavez et cela lui permet d’appliquer la politique bolivarienne à son meilleur niveau sous une apparence d’homme fragile. Ce qui a endormi l’administration Obama qui se rend compte trop tard que Maduro est un très bon élève d’Hugo Chavez.

Au Venezuela, c’est le peuple qui est au pouvoir et non un clan d’affairistes criminels soumis à la politique étatsunienne. Mais le pays bolivarien à un souci énorme, il est un bassin pétrolier et gazier immense qui attise violemment l’appétit vorace des grands groupes pétroliers trop habitués au gangstérisme politico économique. Les Etats-Unis se rendent compte que la mort de Chavez n’a pas résolu leurs problèmes dans cette partie du monde, alors les employeurs de Barack Obama (les illuminatis) lui imposent des attitudes criminelles tels l’envoi de mercenaires sous contrôle de la CIA qui lance «l’opération Jéricho» en louant les services de la société de mercenaires «Academi» pour opérer un coup de force armé le 12 du mois de Février 2015.

«L’opération Jéricho» échoue car il n’est plus facile de se faufiler à travers la population qui reste vigilante. Les vénézuéliens savent qu’ils n’auront plus une paix facile face aux occidentaux avec à leurs têtes, les Etats-Unis d’Amérique. Alors ils enseignent à leurs enfants et aux générations naissantes la «vraie» vie, c’est à dire dormir les yeux ouverts car les gangsters de la géopolitique occidentale ne sont pas non plus prêts à lâcher du lest.

Tous les paysans, ouvriers et travailleurs de ce pays ont désormais les yeux derrière la tête et intensifient les «Cercles» politiques qui servent à l’enseignement et la formation politique des masses. Le gouvernement de Maduro n’arrête pas de multiplier les relations militaro-économiques et diplomatiques les seuls partenaires viables dans ce bas monde avec la Chine et la Russie, ravis de secourir ce peuple courageux du Venezuela qui tient tête aux occidentaux.

Cela n’est pas fait pour arranger les choses. Alors, la CIA a renforcé sa base en Colombie avec pour objectif d’atteindre le Venezuela par des actions subversives et de déstabilisation avant les prochaines élections. Mais il faudra préciser que l’un des meneurs du coup d’état qui a échoué, c’est à dire l’une des deux personnes chargées de basses besognes au Venezuela et en Côte d’Ivoire y a perdu la vie. Il s’agit de Omar D. Nelson dit «the dark hand» (la main de l’ombre), homme de la CIA chargé de déstabiliser les états tropicaux. Il fut exécuté et brulé vif par des «volontaires» bolivariens.

Dans une colère sans nom, Obama prend un décret contre le Venezuela en parlant de ce pays comme une menace pour les USA. Manque de pot, les pays d’Amérique latine en majorité, dénoncent et condamnent le comportement fébrile du gouvernement américain. Les illuminatis prennent alors du recul pour attendre une occasion meilleure pour une «contre-offensive». Pour information, la relève pour remplacer Omar D. Nelson est trouvée et déjà au Mali pour commander les subversions au Cameroun, soutenir la France au Togo et «goupiller» les «élections» en Côte d’Ivoire.

MALI – NIGER – BURKINA FASO - COTE D’IVOIRE

Voici le quatuor qui s’est laissé engluer dans les émotions et l’assistance des autres en refusant de s’engager d’eux même en ne tenant pas compte de ce qui pouvait coûter en vies et en matériels. C’est-à-dire, aller au paradis sans mourir. Cet avis est largement vrai pour les 2 premiers pays, bizarroïde pour le 3è et moitié moins pour le 4ème c’est-à-dire la Côte d’Ivoire.

Pour le Mali, le but des occidentaux est de scinder le pays en 2 entités, Touaregs et ceux du sud. L’envoi des «djihadistes» est de faciliter et renforcer cette séparation à mettre sous contrôle de l’Otan et maintenir le pays dans la soumission et la misère pérennes. L’élection a permis de mettre Ibrahim Keita le «socialiste» au pouvoir.

Au Niger, c’est aussi un «socialiste» qui est au sommet de l’état. Ces 2 «personnalités» obéissent à François Hollande le président «socialiste» français qui est chargé de «gérer» les marionnettes dites socialistes dans les pays «satellites». Chers amis, savez-vous les causes de l’existence des «mouvements» à caractères idéologiques dans le monde? C’est-à-dire, l’international socialiste et consort? Ça saute pourtant aux yeux, cette arnaque idéologique!

http://mastakongo.com/english/images/Articles_photo/November2015/Countries_governed_by_SI_parties.pngL’International socialiste est un mouvement illuminati, géré par les loges maçonniques tout comme le mouvement des ultralibéraux. Ça, si on ne l’a pas compris, alors les gens seront toujours des marionnettes dans ce jeu pervers pour manipuler les idiots de service, fiers d’appartenir à la «famille». Ces mouvements ont été créés pour contrôler tous les leaders qui ont un penchant pour tel ou tel autre idéologie.

Ce qui signifie qu’il est vital pour les peuples africains d’avoir un mouvement local cultivant une idéologie propre à ses aspirations culturelles, ce qui peut donner un résultat plus que probant dans une discipline de fer. La chine l’applique depuis longtemps et nous en voyons tous le résultat aujourd’hui. L’on voit des gens s’évertuer à intégrer les mouvements chargés de contrôler leurs consciences à travers le monde et s’y jettent béatement et bêtement. L’on peut être socialiste dans l’âme et bien servir son pays sans forcément appartenir à cette arnaque d’international socialiste.

Laurent Gbagbo, ce leader intemporel africain a réussi à le faire à tel point qu’il fut renié par François Hollande et le fameux international socialiste qui n’arrivaient pas à le contrôler. Je vais vous dire ceci, les dirigeants socialistes à travers le monde occidental sont contrôlés et dirigés par leurs maitres tapis dans l’ombre. Le FMI, la Banque Mondiale, les ONG et les banques commerciales dans les pays sont les objets de domination de ces maîtres-là.

http://mastakongo.com/english/images/Articles_photo/November2015/Pascal-Affi-N-Guessan.jpgEn Côte d’Ivoire, Affi Nguessan qui était partant pour servir de marionnette à François Hollande, l’a accepté avec aisance car il rêve lui aussi d’être au sommet de l’état. Il s’est alors livré mains et poings liés à la France pour des ambitions stupides et sans lendemain. Il savait pourtant que les militants du Fpi sont formatés politiquement, attachés à Laurent Gbagbo et souverainistes dans l’âme. Pensaient-ils lui et ses parrains que leur jeu pervers allait durer? Les faits post électoraux sont pourtant vivaces dans les esprits.

Annuler un congrès en 2015, enfermer ses camarades dans des pénitenciers, s’accaparer le quartier général de Laurent Gbagbo, se faire aider du régime Ouattara sous injonction de la France et des Etats-Unis suffiraient-ils à enfermer dans un «enclos» les partisans de la souveraineté de la Côte d’Ivoire? L’on se demande où a-t-il fait sa formation politique pour devenir un vassal de la pire espèce. Le congrès qu’ils redoutaient lui et ses parrains vient d’avoir lieu dans la région natale de Laurent Gbagbo. Gbagbo, nouveau président du parti, Affi N’guessan est radié lui et ses acolytes. Obama, David Cameron et François Hollande qui ont tout suivi viennent d’être battu encore par Laurent Gbagbo depuis sa cellule lointaine à La Haye.

Ce trio criminel a peut-être des armes de guerre, mais Laurent Gbagbo utilise son intelligence. Voilà la différence entre eux et lui qui sait qu’ils ne sont que les employés des banquiers internationaux. Ces banquiers qu’il a battu économiquement lui, Laurent Gbagbo et son gouvernement en Mars 2011 à telle enseigne qu’ils ont activé la force aérienne militaire française. Les ivoiriens ne sont pas prêts d’oublier un tel homme qui est allé jusqu’à subir pour eux, les bombes de l’Onu et de la France.

Vu tout ceci, l’on voit bien que Affi et ses sbires adeptes de la facilité et la prostitution politique ne sont que de la vermine à éradiquer. A Washington Paris et Londres, l’on s’attendait à ce que Alassane Ouattara étouffe le congrès du parti de Laurent Gbagbo. Mais ce fut le contraire qui se produit car la ruse politique a prévalu sur la force en attendant la confrontation finale entre le peuple ivoirien et les vautours de la "communauté internationale" avec leurs pantins qui sont au pouvoir et dans l’opposition prostituée et indigeste.

Pour rattraper le coup l’on tente de redonner la parole à Affi Pascal Nguessan afin de récupérer du souffle en organisant à son tour un faux congrès, une «fête de la liberté» et une investiture avec des militants du Rdr, de la minorité du Pdci proche de Konan Bedié et quelques rares ex-militants Fpi radiés du parti, mais c’est trop tard car ils sont morts dans la conscience politique populaire. Les africains et les ivoiriens savent désormais où est la vérité et la normalité.



Que la paix soit avec vous!

>>> Partie N°2
Message édité 2 fois, dernière édition par root, 28 Novembre 2015, 13:53  
 

Commentez sur Facebook