Lien vers ce message 03 Octobre 2015, 19:23
L’ancienne ministre du Pétrole durant les cinq années de la présidence de Goodluck Jonathan a été arrêtée vendredi 2 octobre à Londres. Diezani Alison-Madueke a été arrêtée en même temps que quatre autres personnes dans le cadre d'une enquête britannique sur des soupçons de corruption et de blanchiment d'argent.

http://mastakongo.com/english/images/Articles_photo/October2015/ancienne-ministre-de-petrole-du-nigeria-arrete.jpg
Diezani Allison-Madueke a été ministre du Pétrole, au Nigeria, sous la présidence de Goodluck Jonatthan.
AFP / Wole Emmanuel


Par RFI Publié le 03-10-2015

Diezani Alison-Madueke a commencé sa carrière ministérielle en 2007 sous la présidence d'Umaru Yar'Adua. D'abord ministre des Transports, elle hérite en décembre 2008 du portefeuille du Développement des mines et de l'acier. En février 2010, Goodluck Jonathan devient président de la République par intérim. Il propulse Diezani Alison-Madueke à la tête du très convoité ministère de l'Energie.

Ancienne directrice de la branche Pétrole chez Shell Nigeria, elle connait parfaitement le secteur. Pourtant, durant son mandat ministériel, plusieurs controverses éclatent au grand jour. Des cabinets indépendants font état de trous financiers dans les comptes fédéraux. Des dizaines de milliards d'euros liés aux recettex du pétrole manquent à l'appel.

A chaque scandale, Diezani Alison-Madueke plie devant les accusations sans rompre. Jusqu'au bout, elle bénéficie du soutien du président Goodluck Jonathan. Même quand des agences fédérales retrouvent chez elle 700 millions de dollars en petites coupures.

Diezani Alison-Madueke a été arrêtée le vendredi 2 octobre à Londres, puis placée sous contrôle judiciaire. C'est le début d'un feuilleton financier qui n'a pas fini de faire des vagues au Nigeria.

 

Commentez sur Facebook