Lien vers ce message 26 Septembre 2015, 12:57
Un jeune homme de 28 ans atteint de paralysie complète des deux jambes a réussi à remarcher grâce à un système contrôlé par la seule force de sa pensée.

PAR SOPHIE BARTCZAK Publié le 26/09/2015 à 09:11 | Le Point.fr

http://mastakongo.com/english/images/Articles_photo/September2015/reeducation-d-un-paralyse.jpgDans un centre de rééducation (photo d'illustration).BSIP /AFP©AMELIE-BENOIST

Marcher par la seule force de la pensée ? C'est le pari d'un groupe de médecins californiens et l'exploit d'Adam Fritz, un Américain de 28 ans qui s'est porté volontaire pour tester cette nouvelle technique. Paralysé des deux jambes depuis 5 ans à la suite d'une blessure de la moelle épinière lors d'un accident de moto, le jeune homme a réussi à marcher près de 4 mètres grâce un électroencéphalogramme captant les signaux électriques de son cerveau.
« Jeune fille, j'étais bénévole dans un hôpital de réadaptation et j'ai rencontré de nombreuses personnes paralysées incapables de marcher », rapporte le Dr Christine King, l'une des coauteurs de l'étude. « La seule solution proposée, le fauteuil roulant, entraîne de nombreux problèmes médicaux, poursuit la scientifique. J'ai donc cherché activement un moyen de rétablir la marche pour ces personnes. » Un rêve qui pourrait bien devenir réalité et un immense espoir pour les personnes à la moelle épinière définitivement lésée.

Entraînement mental et physique

L'idée est de permettre au cerveau de contrôler les jambes par la pensée en contournant le circuit classique de la moelle épinière. Pour ce faire, les scientifiques ont développé une interface cerveau-ordinateur. Des électrodes sont fixées sur la tête du patient, puis reliées à un ordinateur qui enregistre et interprète les signaux émis par la pensée pour les transformer ensuite en ondes cérébrales. Ces informations sont alors transmises via des algorithmes à d'autres électrodes situées sur les jambes. Ces dernières stimulent les nerfs des jambes, et donc les muscles, afin de marcher.

Pour parvenir à ce premier résultat encourageant, le jeune paralysé a suivi au préalable un entraînement mental et physique. Ainsi, coiffé d'un bonnet d'électroencéphalogramme, il a été formé à contrôler un avatar dans un environnement virtuel, et il a été accompagné pour reconditionner et renforcer les muscles de ses jambes, inactives depuis son accident, il y a 5 ans. C'est après une vingtaine de séances d'entraînement à la marche qu'il a ensuite finalement réussi à parcourir ces premiers mètres – 3,66 précisément – porteurs d'espoir. Cette expérience a été filmée et rapportée dans la revue Journal of NeuroEngineering and Rehbilitation.

« Transmettre au cerveau des sensations »

« Même après des années de paralysie, le cerveau peut encore générer des ondes cérébrales assez puissantes pour permettre la marche », commente le Dr An Do, un des chercheurs impliqués dans l'étude. « Nous avons montré qu'après une lésion complète de la moelle épinière, on peut restaurer une marche intuitive, contrôlée par le cerveau », poursuit-il. D'après l'équipe de chercheurs, Adam Fritz serait le premier patient paralysé des deux jambes à pouvoir remarcher sans recourir à la robotique.

D'autres études et essais seront nécessaires, mais ces premiers résultats encourageants pourraient donner lieu à une vraie révolution pour certaines personnes handicapées. « Dès que cette technique sera validée, nous pourrions envisager et développer des systèmes directement intégrés au cerveau », explique le Dr Zoran Nenadic, le chercheur principal de l'étude. « Nous espérons qu'un implant pourrait permettre un niveau de contrôle encore plus important grâce à une meilleure qualité des enregistrements des ondes cérébrales, précise-t-il. Un tel implant pourrait même transmettre au cerveau des sensations, permettant à l'utilisateur de sentir ses jambes. »
 

Commentez sur Facebook