Lien vers ce message 21 Septembre 2015, 22:00
Des frondeurs du principal parti congolais d'opposition en termes de parlementaires, l'Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS), ont désigné dimanche un nouveau président "provisoire", évinçant de la direction du parti son leader historique, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, ont-ils annoncé lundi.

Belga, Publié le lundi 21 septembre 2015

http://mastakongo.com/english/images/Articles_photo/September2015/ANDRE-KALONZO-president-de-l-udps.jpg

Ces cadres et membres de l'UDPS, dont la plupart vivent en exil en Europe ou au Canada, ont organisé un "conclave" à Bruxelles du 18 au 20 septembre qui a clôturé ses travaux dimanche en désignant un président provisoire, "après avoir fait le constat d'une vacance de leadership à la tête du parti, sur base de nombreux éléments et faits".

C'est André Kalonzo Ilunga qui a été désigné à ce poste, ont indiqué les frondeurs dans un communiqué adressé à l'agence Belga. Ce président provisoire a pour mission de "préparer un congrès extraordinaire du parti" qui aura lieu en novembre prochain. Les participants ont également accepté, de manière consensuelle, de proposer au congrès extraordinaire la candidature du docteur François Tshipamba Mpuila comme candidat à l'élection présidentielle prévue en 2016 en République démocratique du Congo (RDC) - en principe en novembre -, ajoute le texte.

Dans le rapport final de ce conclave, ces membres de l'UDPS estiment que le parti n'a plus de leadership depuis que M. Tshisekedi a "pris congé" du parti en 2013. Le vieil opposant historique, 82 ans, séjourne en Belgique depuis août 2014, où il est en "convalescence", selon ses proches.
 

Commentez sur Facebook