Lien vers ce message 28 Aout 2015, 1:25
ISRAËL Benyamin Netanyahu doit-il être arrêté pour crimes de guerre ? C'est ce que souhaite un habitant de Manchester. Pour protester contre la visite officielle à Londres de Benyamin Netanyahu en septembre, il a lancé une pétition pour que le Premier ministre israélien soit interpellé à son arrivée sur le sol britannique. Le texte a été publié sur le site du Parlement britannique début août, et il a déjà recueilli 85 000 signatures. Un succès qui surprend son auteur.

Publié le 26-08-2015 Par RFI

http://mastakongo.com/english/images/breaking_news/benyamin-netanyahu.jpg
Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu.
AFP PHOTO / POOL / ATEF SAFADI


Il affirme qu'il n'est affilié à aucun parti, qu'il ne milite dans aucune association. Damian Moran, un développeur informatique de 38 ans, a eu l'idée de lancer cette pétition quand il a appris que Benyamin Netanyahu serait en visite officielle à Londres début septembre, soit environ un an après l'opération « Bordure protectrice » menée par Israël sur la bande de Gaza qui avait causé la mort de 2 200 palestiniens.

« Je voulais juste attirer l'attention sur ses crimes de guerre, et lui rappeler que nous n'avons pas oublié, et qu'il n'est pas le bienvenu dans notre pays », a indiqué cet habitant de Manchester qui avait été choqué par l'opération militaire de juillet 2014. Mais il ne se fait pas d'illusions : « Je n'ai jamais pensé qu'il serait arrêté. Même s'il n'avait pas eu l'immunité diplomatique, David Cameron ne l'aurait jamais fait arrêter. »

En effet, le gouvernement conservateur a rappelé que tout chef d'Etat en visite officielle dans le pays bénéficie de l'immunité, et a réitéré son soutien au droit d'Israël à « se défendre de manière proportionnée ».

Si la pétition atteint 100 000 signatures, un débat pourra être organisé au Parlement.
 

Commentez sur Facebook