Lien vers ce message 07 Aout 2015, 10:39
Couverte de panneaux photovoltaïques, cette voiture électrique à 4 places peut parcourir jusqu'à 300 km par jour grâce à la seule lumière du soleil.

http://mastakongo.com/english/images/breaking_news/Stella-Lux-la-familiale-electrique-solaire.jpg

PAR YVES MAROSELLI Publié le 07/08/2015 à 07:00 | Le Point.fr

http://mastakongo.com/english/images/breaking_news/Stella-Lux-la-familiale-electrique-solaire1.jpg
La Stella Lux est encore un prototype, mais elle peut accueillir 4 occupants et rouler plus de 60 000 km par an sur la seule énergie solaire, en Hollande !DR©Bart van Overbeeke Fotografie

La voiture solaire n'est plus une utopie. La vraie voiture s'entend, car depuis 1987 le World Solar Challenge a démontré que des engins solaires ultra-optimisés pouvaient traverser l'Australie du nord au sud - soit près de 3 000 km - à des vitesses stupéfiantes (plus de 130 km/h en pointe). Mais, alors que ces engins ressemblaient jusqu'à la fin des années 2000 à d'immenses panneaux photovoltaïques posés sur des roues de bicyclette dont la seule finalité était de déplacer le plus vite possible un pilote de préférence de petite taille car engoncé dans un cockpit minuscule pour des raisons aérodynamiques, les dernières éditions du Challenge ont vu apparaître des prototypes plus réalistes.

375 kilos

http://mastakongo.com/english/images/breaking_news/Stella-Lux-la-familiale-electrique-solaire2.jpg
© Bart van Overbeeke Fotografie DR

La meilleure illustration de cette tendance est la Stella Lux, une voiture électrique solaire à 4 places développée par une équipe d'étudiants de l'université d'Eindhoven (Pays-Bas). Certes, la forme de la Stella Lux est encore un brin étrange : très basse (1,12 m), elle ressemble à une berline familiale (L x l: 4,52 x 1,73 m) dont l'habitacle aurait été creusé d'un imposant tunnel central pour réduire au maximum la surface frontale génératrice de traînée tout en conservant la surface de pavillon la plus importante possible pour y poser les 5,8 m2 de panneaux photovoltaïques nécessaires à la propulsion de l'engin. Certes, pour réussir à ne peser que 375 kilos afin de réduire sa résistance au roulement au maximum, la Stella Lux est construite en matériaux composites, fait l'impasse sur quelques équipements de sécurité et se montre du genre spartiate avec ses vitres fixes et son habitacle sans chauffage ni climatisation.

http://mastakongo.com/english/images/breaking_news/Stella-Lux-la-familiale-electrique-solaire3.jpg
© DR

Mais le résultat est là : même sous le climat hollandais, la Stella Lux peut capter suffisamment d'énergie solaire pour parcourir jusqu'à 300 km par jour en été, 50 km par jour en hiver. Et, même dans ce cas, pas d'angoisse, une batterie de 15 kWh rechargeable sur secteur assure une autonomie supplémentaire de 650 km. Le conducteur peut donc sans frémir emprunter l'autoroute, où la Stella Lux atteint 125 km/h. Au final, selon les calculs des étudiants, la Stella Lux est même une voiture à énergie positive : le cumul de l'énergie solaire qu'elle peut capter sur un an lui permettrait de parcourir plus de 60 000 km, soit plus de 150 km par jour, alors que l'automobiliste moyen conduit moins de 15 000 km par an. Pour celui-là, la Stella Lux consommera donc moins d'énergie qu'elle n'en produit, le surplus pouvant être consommé par les équipements électriques de la maison ou réinjecté dans le réseau.

http://mastakongo.com/english/images/breaking_news/Stella-Lux-la-familiale-electrique-solaire4.jpg
© Bart van Overbeeke Fotografie DR
 

Commentez sur Facebook