Lien vers ce message 04 Aout 2015, 15:51
Cole Carman s'appelait Nicole. Il a pris la décision de faire prélever ses ovules avant de finir sa transition pour devenir un homme.

PAR SIXTINE LYS Publié le 04/08/2015 à 06:44 | Le Point.fr

http://mastakongo.com/english/images/breaking_news/une-transgenre-fait-congeler-ses-ovules.jpg
Le jeune transgenre veut devenir un homme, mais conserver ses chances de pouvoir avoir ses propres enfants.©Capture NBC

Cole Carman a 18 ans, il vit près de San Francisco et veut devenir un homme. Autrefois appelé Nicole, l'adolescent a été adopté alors qu'il n'avait que 5 semaines. Il vient de subir un prélèvement d'ovules. « J'ai toujours voulu des enfants. J'aime les enfants, je voulais faire en sorte d'avoir des enfants biologiques plus tard », rapporte Cole à NBC Bay Area .

Sur les 40 ovules récoltés, 23 ont été congelés.

Cole a subi sa première opération de conversion sexuelle en janvier : une double mastectomie suivie d'une reconstruction de la poitrine. C'est alors que son médecin lui demande s'il veut faire congeler ses ovules, dévoile People . Après une période de réflexion, sa décision est prise. Le Dr Aimee Eyvazzadeh, qui a réalisé l'opération, espère que cette histoire inspirera les autres adolescents dans la même situation. Car il est bien plus difficile de le faire une fois la transition accomplie. « Si les ovaires ont cessé de fonctionner, c'est très difficile de les réveiller après des années de testostérone. Il y a donc moins d'ovules qu'avant la transition », explique-t-elle à NBC Bay Area. Selon son expérience, il est très rare de voir des adolescents prendre cette initiative à cette étape de la transition. Cole est peut-être même le premier, révèle-t-elle à People.

Soutien familial

Les parents adoptifs du jeune homme n'ont jamais pu avoir d'enfant, ils ont d'autant mieux compris la décision de Cole. « Mon mari et moi l'avons vraiment soutenu et ça nous a semblé être une décision très importante. (…) Nous n'avons jamais pu avoir d'enfant, donc je sais ce que ça fait », développe C. J. Carman , la mère du jeune transgenre. Ce sont eux qui ont financé les opérations de Cole, pour une somme 13 000 dollars (presque 12 000 euros).
Cole rappelle à l'hebdomadaire américain que la décision du prélèvement doit être mûrement réfléchie. « Ça coûte beaucoup d'argent et il existe d'autres moyens. Tu dois te demander à quel point c'est important pour toi que tes enfants te soient apparentés. C'est le facteur le plus important dans cette prise de décision. » Le jeune homme a choisi d'attendre la fin de ses études pour achever sa transition. « Je veux avoir des enfants, je veux me marier un jour », déclare-t-il à NBC Bay Area.
 

Commentez sur Facebook