Lien vers ce message 14 Juin 2015, 16:57
Par Rédacteur Publié le 12-06-2015 à 16h36 sciencesetavenir.fr

La scène est pour le moins étrange : voici une "autoroute" de fourmis transportant des feuilles. Décryptage d'un entomologiste.

http://referentiel.nouvelobs.com/file/14076227.jpg
Les fourmis "coupe-feuille" transportent des végétaux jusque dans leur fourmilière pour y faire pousser des champignons. ©Gerard Lacz / Rex Featu/REX/SIPA

SYMBIOSE. Le sol des forêts tropicales d'Amérique centrale et du Sud abrite des sentiers parcourus par des milliers de fourmis transportant des morceaux de feuilles. Pourtant ce n'est pas parce qu'il pleut que ces insectes portent une feuille sur leur tête. Benoît Gilles, biologiste et auteur du blog Passion entomologie, explique cet étrange ballet : "Ces fourmis appartiennent au genre Atta. Elles découpent des morceaux de feuilles qu'elles ramènent à leur fourmilière dans le but de cultiver un champignon dont elles se nourrissent." D'où leur nom de "fourmis coupe-feuille" ou "fourmis champignonnistes". "Depuis 25 millions d'années, le champignon, un basidiomycète du genre Leucoagaricus, et les fourmis Atta ont évolué de telle manière que les deux espèces entretiennent désormais une relation d'inter-dépendance totale, c'est à dire que la survie de l'une dépend de celle de l'autre, poursuit Benoît Gilles. Une relation également appelée mutualiste symbiotique".



©Benoit GILLES / Youtube

"Le champignon se développe sur un substrat constitué de matière végétale que doivent entretenir les fourmis, explique l'entomologiste. Celles-ci parcourent ainsi la forêt, parfois sur des centaines de mètres, pour acheminer de grandes quantités de végétation. Certaines colonies, composées de millions d'individus, nécessitent plusieurs kilogrammes par jour !" Pour améliorer le rendement, donc la vitesse du transport et économiser de l'énergie, les fourmis dégagent tous les obstacles se trouvant sur leur passage. Ce qui crée de véritables sentiers courant à travers la litière de la forêt, parfois larges de plusieurs dizaines de centimètre. "Ce comportement confirme à quel point le monde des insectes est fascinant !", s'enthousiasme Benoît Gilles.

Pour en savoir plus sur ces incroyables fourmis, continuez la lecture sur le site de Benoît GILLES.
 

Commentez sur Facebook