Lien vers ce message 13 Juin 2015, 7:25
Publié le 11.06.2015 à 17:17 20 Minutes avec agence

Profitant d'une nouvelle loi sur la liberté religieuse dans l'Indiana, un Américain vient d'y créer la première « église du cannabis »...

La première église du cannabis ouvre ses portes le 1er juillet

http://img.20mn.fr/7zcEX2-5S3aKLn-RUtT97w/2048x1536-fit_illustration-plants-cannabis.jpg
Illustration de plants de cannabis. - LCHAM/SIPA

C’est l’une des conséquences inattendues de la loi très controversée sur la restauration de la liberté religieuse promulguée par l’état de l’Indiana (nord des États-Unis). « L’église du Canabis », reconnue comme corporation religieuse, va ouvrir ses portes ce 1er juillet.

Même si l’usage du cannabis pour une consommation personnelle ou à des fins médicales reste interdit en Indiana, le « Religious freedom restauration act » affirme, lui, qu’il est désormais illégal pour l’État « d’entraver substantiellement la liberté religieuse d’un individu ».

« Si quelqu’un fume dans notre Église, que Dieu le bénisse »

Bill Levin, le fondateur peroxydé de l’Église, a donc foncé sur l’occasion pour créer sa congrégation dédiée à la plante aux vertus médicinales. Et comme le souligne le Washington Post, la secrétaire d’État de l’Indiana Connie Lawson, n’a pu faire autrement qu’approuver sa requête en précisant toutefois que l’Église devrait être « basée sur l’amour, la compréhension et la compassion pour tous ».



Celui que certains médias surnomment déjà le « pape de la Weed » ne l’entend pas autrement. « Nous projetons de faire toutes les bonnes choses que les autres églises font. Célébrer la vie, l’amour, la compassion, et la santé. Tout le monde vivra de façon heureuse, spirituelle, et en bonne santé. », a répondu Bill Levin… avant de préciser que l’église pourrait faire pousser ses propres plants de cannabis et que la plante serait utilisée comme sacrement. Et de lâcher : « Si quelqu’un fume dans notre Église, que Dieu le bénisse ».

Et ce n’est plus qu’un toit qui manque à celui qui porte haut feuille de cannabis et Bible. Ben Levin, par ailleurs dirigeant d’une entreprise de marketing et de consulting et militant pour l’usage médical de la marijuana, a donc créé une page Facebook. Ses quelque 40.000 « likers » fidèles lui ont déjà fait don de plus de 2.000 dollars. Quant au projet de financement participatif lancé sur le site « Go Fund Me », il a, lui, déjà permis de rassembler plus de 15.000 dollars sur les 20.000 requis.
Bill Levin a annoncé, ce mercredi sur sa page Facebook, que la première messe, « pétard en bouche », devrait donc bel et bien être célébrée, avec ses ouailles appelées les « cannibiterians », le 1er juillet.
 

Commentez sur Facebook