Lien vers ce message 08 Juin 2015, 0:08
Publié le 07.06.2015 à 07:11 M.C. 20 minutes

Elle n'a pas pu être soignée par manque de pommade...

Russie: Une héroïque petite fille de 6 ans meurt ébouillantée pour sauver son petit frère


http://img.20mn.fr/47uYo2OyRuGLPB6fmqBBew/2048x1536-fit_petite-fille-russe-morte-sauvant-frere.jpg
Une petite fille russe est morte en sauvant son frère. - Daily Mail/Twitter

Un acte héroïque. Une petite fille russe de six ans est morte des suites de ses blessures, brûlée par l’eau bouillante d’une bouilloire électrique qui menaçait de tomber sur son petit frère de 18 mois, rapporte le Liberal, qui cite des médias russes.

http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2015/06/05/16/29606BAF00000578-3112524-image-a-9_1433518543977.jpgMacha Yantuganova jouait avec son petit frère dans leur maison du village de Suuk-Chishma, dans la République du Bachkortostan (ouest de la Russie), au moment de la catastrophe. Alors que leurs parents se trouvaient à l’extérieur, Dima, 18 mois, se prend la jambe dans le câble de la bouilloire électrique, et celle-ci se renverse sur la table. Voyant venir la tragédie, la jeune Macha se jette sur son frère pour le protéger. Elle sera brûlée au troisième degré, sur 60 % de son corps.

« Ma fille est morte car on ne l’a pas secourue »

Hurlant de douleur, Macha court dehors pour prévenir sa mère. « Elle souffrait terriblement mais elle ne pleurait pas pour ne pas m’inquiéter, témoigne celle-ci. Elle m’a juste dit que je devais m’occuper de Dima ».

La tragédie ne faisait que commencer. Ne parvenant pas à joindre les secours au téléphone, la mère emprunte la voiture d’un voisin pour conduire ses deux enfants à l’hôpital le plus proche. Là, selon les médias, elle doit patienter une heure avant d’être reçue par les médecins. Ceux-ci soignent son fils avec de la pommade, mais disent ne plus en avoir assez pour traiter sa fille.

Tatyana dit alors être repartie en voiture vers un autre hôpital avec sa fille, qui perd connaissance pendant le trajet. Placée en soins intensifs, elle est morte de ses blessures peu après. « Mon fils Dima était brûlé sur 40 % du corps mais il s’en est sorti car il a été soigné, témoigne la mère. Ma fille, elle, est morte car on ne l’a pas secourue. »
 

Commentez sur Facebook