Lien vers ce message 10 Juillet 2014, 23:18
Yaoundé le 9 juillet 2014 © koaci.com – Le port en eau profonde de Kribi, a accueilli son deuxième navire. L’accostage du Valparaiso (voir photo 1), a eu lieu à Mboro comme constaté sur place ce mardi par koaci.com. Le navire battant pavillon libérien, et accueilli par les autorités administratives de la localité de Kribi, avait à son bord deux remorqueurs camerounais.

http://www.koaci.com/thumbs/pixer_700/pix_1404887143e062543_1.jpgC’est le 13 février 2014, qu’accostait à Kribi, le premier navire du port en eau profonde. Le Zhen Hua avait transportait 02 grues mobiles (photo), 02 portiques de quai et 05 portiques de parc.

Les remorqueurs reçus ce jour, sont camerounais. Ils portent les noms des anciens dignitaires locaux. « Roi Madola » et « Roi Mayesse ». Ils ont pour mission de guider, tirer, pousser les navires entrant et sortant des ports. Ils peuvent pousser les navires d’une capacité de 70 000 tonnes.

Etat des travaux

Le Complexe industrialo-portuaire de Kribi (Cipk), et les techniciens chinois, ont saisi cette occasion, pour informer les médias sur l’état d’avancement des travaux de construction de la première phase du premier port d’Afrique centrale.

http://www.koaci.com/thumbs/pixer_300/pix_1404887143e062543_2.jpgSelon Patrice Melom le coordonnateur du projet, les travaux de la première phase sont réalisés à 96%. Il ne reste plus que la mise sur pied des procédures douanières et de la logistique administrative « le port est techniquement opérationnel. Nous sommes à 96 % des travaux sur la phase une (Voir photo). Il y a un ensemble d’activités préalables à la mise en service de notre port. La logistique va suivre dans les prochains jours, dès que toute la sécurité sera installée, les armateurs pourront venir et nous recevrons nos premiers navires commerciaux » a-t-il expliqué.

Le complexe industrialo-portuaire de Kribi, pôle économique en Afrique centrale, comprend quatre composantes. La zone industrielle et logistique, les infrastructures, l’urbanisme (avec une nouvelle ville qui doit sortir de terre, prévue pour 100 000 habitants), et le port. Dont les travaux qui s’achèvent ont démarré en décembre 2010.

http://www.koaci.com/thumbs/pixer_1000/pix_1404887144e062544_3.jpgA ce jour, la première phase des travaux est pratiquement achevée. Mboro accueille un port avec en plus des ouvrages généraux, une capacité de annuelle de 350 000 Evp (équivalent vingt-pied), et un terminal polyvalent d’une capacité annuelle de 1 500 000 tonnes.

http://www.koaci.com/thumbs/pixer_1000/pix_1404887144e062544_4.jpgLa deuxième phase du terminal à conteneur débutera bientôt. Celle-ci verra la construction des terminaux spécialisés. La troisième phase, quant à elle, portera le nombre de terminaux du port général à 20.
Concernant l’inauguration du port, elle aura lieu dès que les travaux de la route principale seront achevés. Interrogés les techniciens chinois fixent la date du mois de septembre, pour l’achèvement des travaux de la route donnant accès au port en eau profonde de Kribi.

A titre de rappel, le Port en eau profonde de Kribi, est un projet évalué à 574 millions de dollars, financé à 85% par Exim bank Chine et à 15% par le Cameroun.
 

Commentez sur Facebook