Lien vers ce message 08 Juillet 2014, 14:01
Selon une source proche du couple-star interrogée par Grazia, « les tensions sont plus vives que jamais. En pleine tournée (On The Run Tour, jusqu’au 13 septembre 2014, NDLR), ils font suite séparée et chacun a sa propre équipe ». Alors, info ou intox ?

Ultime vengeance à Cincinatti

Les faits : Tournée On The Run, Cincinatti, 28 juin. Sur scène pour chanter Resentment, un morceau qui parle (déjà) d’infidélité, Beyoncé, enrobée dans une robe de mariée (toute une symbolique), a changé les paroles dudit morceau. Version originale : « Je sais qu’elle était séduisante mais j’étais là en premier / À tes côtés depuis six ans pourquoi ai-je mérité / d’être traitée ainsi ». La version de Cincinnati : « Je sais qu’elle est séduisante mais j’étais là en premier / À tes côtés depuis douze ans pourquoi ai-je mérité / d’être traitée ainsi. » Trouvez l’intrus.

http://madame.lefigaro.fr/sites/default/files/imagecache/photo_horizontale_articles/2014/07/1p-jay-z-beyonce-couple.jpgL’enquête : Au cas où vous n’auriez pas trouvé l’erreur (auquel cas vous êtes dyslexique), seul le nombre d’années a été modifié. Explication numéro 1 : scrupuleuse, Beyoncé a remis à jour les paroles du morceau écrit en 2006. Oui, ils étaient effectivement ensemble depuis six ans à l’époque. Explication numéro 2 : Beyoncé a adapté le morceau à son expérience personnelle. Traduction : Jay-Z aurait des relations extraconjugales et ce, depuis douze ans.

Piège à haut risque en ascenseur

Les faits : Met Ball, New York, 5 mai. Sur le point de quitter la soirée, la sœur de Beyoncé attaque sauvagement Jay-Z dans l'ascenseur de l’hôtel Standard. Sur les enregistrements publiés par TMZ.com, on voit Solange Knowles interpeller et frapper son beau-frère, et Beyoncé rester absolument impassible. Personne n’a d’ailleurs mentionné l'incident sur son compte Twitter.

L’enquête : Si les images sont authentiques, reste à savoir pourquoi Solange avait des envies de meurtre le 5 mai. Explication numéro 1 (la plus probable) : la sœur de Beyoncé avait du mal à accepter que Jay-Z se rende seul à une nouba organisée par Rihanna au club Up&Down. « Pourquoi est-ce que ton mari a besoin d’aller à cette fête ? » aurait-elle interrogé B, avant de s’en prendre violemment à Jay-Z : « Pourquoi ne peux-tu pas simplement rentrer à la maison ? ». Explication numéro 2 (promue par les proches de Jay-Z) : Solange est alcoolique et irritable.

Rihanna en terrain miné

Les faits : Historiquement, Jay-Z est un serial trompeur. À son tableau de chasse : Rita Ora, la designer Rachel Roy, la star de télé-réalité Casey Cohen, la chanteuse Mýa et une certaine Cathy White décédée en 2011 (l’improbable rumeur voulant que Jay-Z l’aurait fait tuer). Quand Rihanna signe son premier contrat d’enregistrement (pour six albums) avec son label Def Jam, il passe tellement de temps avec sa protégée de 17 ans que toute la East Coast les dit amants, humiliant Beyoncé au passage. « Cherry on the twerk », Riri dévoile son single Unfaithful (comprenez infidèle) pile au moment de la sortie de Resentment (voir premier paragraphe).

http://madame.lefigaro.fr/sites/default/files/imagecache/photo_horizontale_articles/2014/07/2p-beyonce-jay-z.jpgL’enquête : Si rien n’est prouvé quant à une éventuelle idylle entre le producteur et sa pouliche, il veille certes de très (trop ?) près à ses intérêts personnels. « Chris est un homme mort, il s’en est pris à la mauvaise personne dans la mauvaise bande », avait-il fuité dans US Weekly en 2009, après la violente altercation – que l’on ne détaille plus – entre Chris Brown et Rihanna. Depuis, il la ferait même surveiller pendant ses vacances à la Barbade, au cas où elle fondrait pour d’autres mauvaises fréquentations. Ce que révèle pourtant in extremis notre enquête, c’est qu’elle s’inquièterait aussi pour Jay-Z et aurait même organisé un dîner avec son bro’ Chris Martin, pour aider son mentor à sauver son mariage. Oui, aux dernières nouvelles, le rappeur aurait pris ses distances avec son entourage, au point d’inquiéter son cercle d’amis proches.

Verdict

Beyoncé et Jay-Z vont très bien, merci. L’esclandre de B sur scène ? Absolument prévue dans leur communication ultra-ficelée (on annonçait, au départ, des ventes décevantes pour leur tournée). Qui relève d’ailleurs du b. a.-ba pour ressusciter un VIP. D’un côté, on nous vend un couple à la dérive, abîmé par l’adultère, où tout se gère désormais par assistant interposé. De l’autre : Beyoncé poste des photos, rares, du couple sur Instagram, et ils diffusent une vidéo de leur mariage en plein live à Miami, le 25 juin. Non, vraiment, il s’agit juste d’une étape de plus dans la course à la popularité avec les West, rien de plus. Dans le prochain épisode : la santé mentale de Solange Knowles, donc.

LeFigaro
 

Commentez sur Facebook