Cliquez ici!

Gauche
Droite
×


Google: Yahoo: MSN:

Accueil

Bienvenue

Vous n'êtes actuellement pas connecté(e). Vous pouvez, soit vous enregistrer totalement gratuitement et rapidement, soit vous connecter avec votre login et votre mot de passe.


Statistiques

Statistiques Il y a 40 membres enregistrés qui ont posté un total de 2 433 messages et 2 393 sujets
Le dernier membre enregistré est : Graig2105
Le record de visiteurs simultanés sur le website a été de 103 visiteurs: 15 Juin 2015, 14:42

Qui est en ligne

Statistiques

Il y a 20 visiteur(s) sur le website: 0 membre(s) (dont 0 invisible(s)) et 20 invité(s)
Légende : Administrateur, Modérateur global, Modérateur, Membre
» Googlebot (bot), AdSense (bot)

Il y a 1 membre qui a visité ce website aujourd'hui, dont 0 invisible(s)
» root

Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd'hui

Aucun événement n'est prévu sur le calendrier pour les 10 prochains jours

RD Congo - AUDIO: Une rwandaise insulte Felix Tshisekedi

Par root, Hier, 20:07 (0 commentaire)
Dame Mashawa

RD Congo - AUDIO: Une rwandaise insulte Felix Tshisekedi



Ton dernier message audio nous est parvenu. Il s’agit d’un trac sans nom, sans visage, rien que la voix. Tu y mélanges Anglais, Lingala et Tshiluba. On te croirait originaire du Kasaï alors que ceux qui te connaissent te disent rwandaise, comme ton compatriote Kamerhe, qui parle Lingala, Kikongo et Tshiluba pour abuser des Congolais et se faire passer pour congolais de souche, alors qu’en 1987, quand il terminait ses études universitaires, son diplôme renseignait Kamerhe Vital. Et le dictateur Mobutu avait interdit les prénoms chrétiens. On comprend alors quelles sont ses origines.
Un compatriote a, dans sa réponse à ton message, qualifié celui-ci de discours démocratique. Un discours de haine, d’injures publiques et de menaces de mort contre un acteur politique qui mène une lutte dans le cadre constitutionnel est pénalement répréhensible dans un Etat de droit. Car, on a affaire-là à un criminel. Ce qui est ton cas dans ton message.

Quant à la démocratie, elle est le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple. Elle suppose la pluralité d’opinions et non d’injures ni de menaces de mort. Ces opinions sont censées s’exprimer selon le « gentleman agreement ». Tes références à Mobutu, considéré comme un grand dirigeant, nous indiquent que tu as été mobutiste d’idéologie. Or, le mobutisme avait pour idéologie, l’asservissement du peuple congolais, la distribution de la mort parmi les opposants, des crimes économiques et la conservation d’un pouvoir qui ne profitait pas au peuple, mais enrichissait une oligarchie criminelle et fainéante.
Or, cette oligarchie criminelle, fainéante et profiteuse entoure le nommé Joseph Kabila. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, la fin du règne de Mobutu avait fait des Kasaïens les bouc-émissaires de sa chute et les avait fait massacrer au Katanga. Le nommé Kabila Joseph fait la même chose en allant les massacrer au Kasaï même : 80 fosses communes.

Mobutu, à son déclin, avait fait assassiner l’ambassadeur de France au Congo. Le nommé Kabila a fait assassiner les deux enquêteurs blancs dans la région de Kananga et les enquêtes sont en cours.
Mobutu avait, de 1983 à 1994, déstabilisé le Nord Kivu avant de s’attaquer au Kasaï.
Kabila ou le nommé tel a ouvert les prisons et en a sorti ceux qui pouvaient servir sa cause. A Kinshasa, par exemple, Ne Muanda Nsemi a été extrait de prison pendant que d’autres détenus politiques y croupissent.

En menaçant d’appliquer en urgence contre Félix Tshlombo le plan prévu auparavant pour le nommé Kabila, celui de l’élimination physique, tu avoues pactiser avec Ngbanda, les mobutistes et les kabilistes pour l’élimination physique non seulement d’Etienne Tshisekedi, mais de toute sa famille biologique. Que madame Marthe Tshisekedi soit zambienne, zimbabwéenne ou angolaise ou congolaise, quel mal y a-t-il ? Serais-tu contre l’U.A ? Pourquoi ne t’en prends-tu pas à d’autres qui commandent ce pays sans aucune goutte de sang congolais dans leurs veines ?

RD Congo - AUDIO: Une rwandaise insulte Felix Tshisekedi

Finalement, entre toi qui appartiens à une Association des malfaiteurs, destructeurs du Congo, qui ne respectent ni la Constitution, ni les accords signés, qui confisquent le pouvoir à leur profit et Félix Tshilombo qui appartient à une constellation de ceux qui luttent pour la fin de l’esclavage au Congo, qui est patriote congolais ?



07/08/2017
MUAKA MATADI


A Monsieur Ngbanda dit honore

Par root, Hier, 19:52 (0 commentaire)
A Monsieur Ngbanda dit honore

Tu viens de prendre encore un ième pamphlet contre la famille d’Etienne Tshisekedi. Tu l’as haï durant le règne de Mobutu, surtout le jour où il avait menacé de s’attaquer à toi qui avais plastiqué l’imprimerie d’Essolomwa, lequel dénonçait les crimes de sang que tu commettais au nom du régime sanguinaire et destructeur du Congo que tu servais. Tu l’as symboliquement enterré en circulant dans Bruxelles il y a trois ans avec son « cercueil ». Tu as dansé le 1er février 2017, lorsqu’il a été physiquement éliminé par des criminels inassouvis de sang de ton espèce. Aujourd’hui, tu ponds un pamphlet digne de tes B.I (bulletins d’information) mensongers, qui ont envoyé à la mort beaucoup de compatriotes luttant pour arracher le Congo de tes griffes, de celles du régime dictatorial des dinosaures que tu servais et de celles de vos parrains occidentaux qui, par la bouche d’un certain Herman Cohen, ancien Sous-Secrétaire d’Etat américain aux Affaires Africaines (entendez : l’imbécilisation de l’Afrique), avouèrent avoir fermé les yeux pendant 32 ans sur les crimes économiques et de sang commis au Congo sous le régime de Mobutu. Ton pamphlet s’en prend à son fils, Félix Tshilombo, que tu veux envoyer à la mort. Seuls les naïfs croiront à tes mensonges.

Mais qui es-tu, Déshonoré Ngbanda ?

Qui peut croire que tu fus séminariste dans la grande et belle région de l’Equateur et que voulais devenir prêtre pour être le témoin de l’amour de Dieu dans le monde ?

A l’université de Lubumbashi où tu as fait tes études, combien d’étudiants, critiques à l’égard du régime Mobutu, tu as envoyés à la mort, avec tes complices Atundu Liongo André et Mangwele Mabua, puisque, déjà, vous étiez de la sûreté, comme l’étaient à l’université Lovanium, Mokolo wa Pombo et Seti Yale ?
A cause de toi, l’entente entre Mobutu et Tshisekedi, au Cap Saint-Martin, en France, n’avait pas été suivie d’effets, prolongeant ainsi les souffrances du Congo.
C’est sous votre régime que les Rwandais, à travers Bisengimana Ruema Barthélémy, ont consolidé la mainmise des Tutsi sur l’économie du pays, en politique, au Parlement et au Kivu où vous favorisiez les Tutsi contre les Nande ; et en Ituri, vous aviez mis en branle l’opposition Lendu-Hema.



C’est à cause de toi, soi-disant Frère Ngbanda (exemple suivi par Azarias Ruberwa et Nkunde Batware de se cacher derrière la religion pour imbéciliser les Congolais et les dominer), qu’il y a aujourd’hui ce mouvement dit des Eglises du Réveil, puisque, en 1994, moyennant ta corruption dans ce pays riche que vous aviez réussi à ruiner, des mouvements charismatiques, liés à l’Eglise Catholique, devinrent des églises autocéphales, pour des besoins électoralistes en faveur de la pérennisation du Régime de Mobutu de triste mémoire.

Si la pérennisation de l’esclavage des congolais s’est radicalisée aujolurd’hui, tu en es directement la cause. Ton entêtement à conserver le pouvoir avec Mobutu a conduit vos parrains occidentaux à remplacer l’imposture M.P.R par l’imposture A.F.D.L. Et voilà le Congolais pris dans un engrenage infernal.
Nous attendons impatiemment ta réponse, si, sorcier, tu continues à en avoir le courage.



07/08/2017
MUAKA MATADI


PAPY TAMBA A LA RECHERCHE D’UN BOUC-EMISSAIRE

Par root, 17 Aout 2017, 13:10 (0 commentaire)
Ce Jeudi 10/08/2017, sur Molière T.V, débat houleux entre Papy Thamba, Communicateur de la Majorité Présidentielle et Ndeko Eliezer devant Léon Nembalemba, modérateur.

PAPY TAMBA A LA RECHERCHE D’UN BOUC-EMISSAIRE

En cause : Papy Thamba accuse Ndeko Eliezer d’avoir contribué à empêcher le retour du corps de Papa Tshisekedi en déclarant à Bruxelles, après la messe d’action de grâces à Dieu pour E. Tshisekedi que « le peuple ne voulait pas que la dépouille mortelle de papa Tshisekedi revienne au Congo tant que son fils Félix ne serait pas nommé pas nommé Premier Ministre ».

Selon Papy Thamba, les leçons de cette déclaration sont les suivantes :

1) Quel est ce peuple qui aurait mandaté Ndeko Eliezer à faire pareille déclaration ?
2) En faisant cette déclaration, Ndeko Eliezer a outrepassé la déontologie professionnelle (règles de la conduite à tenir par le journaliste) de journaliste, parce qu’il cessait ainsi d’être le journaliste qui informe pour devenir membre du Rassemblement et influencer l’opinion en faveur du Rassemblement.
3) Eliezer devait accepter cette accusation et y répondre, parce qu’en politique où il se trouve aujourd’hui, « tous les coups sont permis, même les plus vilains ».

A la question de savoir qui l’avait envoyé, il a répondu n’avoir été envoyé par personne ; qu’il était là de sa propre initiative.
Les deux débatteurs ont étalé les diplômes qu’ils détiennent ; les ouvrages scientifiques déjà publiés ; les voyages en Europe pour raisons d’études complémentaires ; le nombre incalculable d’articles publiés dans l’internet depuis 11 ans dans le cas de Papy Thamba.
Réagissant à cette accusation, Ndeko Eliezer a, d’entrée de jeu, estimé que le coût du débat contradictoire voulu par Papy Thamba sur le plateau de Molière TV interdisait de penser que Papy Thamba était venu là de lui-même et qu’il supporterait de sa poche, le coût de cette production télévisée.
Par la suite, Ndeko Eliezer et Papy Thamba se sont perdus dans des considérations opposant leurs curriculums vitae respectifs.

Que penser de ce débat et de ses acteurs ?

1)
Ndeko Eliezer aurait dû aller sur le fond de l’accusation et la détruire. Oui, il avait fait cette déclaration-là à Bruxelles. Oui, il est un leader d’opinions. Oui, en tant que Congolais, il a son camp comme Papy Thamba a le sien. On ne peut lui faire un procès là-dessus que s’il lance un appel à la haine.
2) Quant à Papy Thamba, nous pouvons lui dire ce qui suit :
  • Il y a un peu plus de 3 ans, il était mince comme Eliezer ; que durant ces 3 dernières années, il soit gonflé comme un éléphant, cela prouve à suffisance que la valeur de communicateur de la Majorité Présidentielle reconnue, il a bénéficié enfin du partage de gâteau congolais et il s’est alors produit en lui un phénomène connu chez tous les fils de pauvres à qui sourit une fortune inespérée : satisfaction et psychologiquement, grossir démesurément comme un porc bien nourri par son maître ;
    Dire qu’en politique, il y a tous les coups possibles, même les plus vilains, c’est tout simplement prouver que Papy Thamba et son camp n’ont rien compris à ce qu’on appelle la politique, qui est l’art d’organiser la cité ou le pays en vue du bien-être des citoyens.
  • C’est pour cette raison qu’ils s’amusent à imaginer toutes sortes de farces de mauvais goût pour se maintenir au pouvoir, non pour l’intérêt de la Nation congolaise, mais pour mieux continuer à piller celle-ci ;
  • N’ont rien compris à la démocratie, car s’ils l’avaient comprise, ils auraient quitté le pouvoir le 20/12/2016, par respect pour ce peuple qui leur avait accordé deux mandats constitutionnels de 2006 à 2016. Et il y aurait eu décrispation politique. Ce qui ne sera jamais le cas tant qu’ils seront au pouvoir ;

Prétendre que si le corps d’Etienne Tshisekedi n’est pas rapatrié pour des funérailles, c’est la faute à Eliezer et ses semblables, c’est se montrer trop bête, car aucun peuple ni en Afrique, ni dans le monde, ne pourra accepter un tel mensonge, cherchant manifestement des bouc-émissaires pour occulter ses propres turpitudes.



Papy Thamba devrait se dire ceci : « en pratiquant une politique de court terme, qui fait croire à son camp que les rapports de force qui leur sont favorables aujourd’hui, continueront à prévaloir indéfiniment, c’est prendre le risque d’un désaveu à long terme par l’histoire ».
Et la question se posera alors en ces termes : en acceptant de servir aujourd’hui les intérêts de la maffia occidentale et des Rwandais, en acceptant de piller avec eux le Congo, que deviendront-ils demain, eux et leurs maîtres étrangers, pillards du Congo ? Etant ennemis du Congo avec leurs vingt ans de guerre ayant permis l’infiltration des Rwandais au Congo et radicalisé leur présence, ayant occasionné plus de sept millions de morts, quatre cents mille femmes sexuellement violentées et des millions de déplacés internes totalement précarisés, une fois le trône sur lequel ils sont assis retiré, ils n’ont qu’à devenir l’escabeau des pieds des Congolais.

A bon entendeur, salut.

MUAKA MATADI
11/08/2017


Hotel JiJi (example)

Four stars Hotel with swimming pool

  • Classe!

    Our rooms are spacious and modern. Large swimming pool.

    Reserve today
  • Nice Hotel!

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent volutpat, lectus non lacinia luctus, dolor ante luctus justo, et consequat elit odio nec sem.

    More
  • Come visit us!

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent volutpat, lectus non lacinia luctus, dolor ante luctus justo, et consequat elit odio nec sem. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

    More

Rechercher

 
 

Newsletter

Vous devez être enregistré pour pouvoir vous inscrire à la newsletter du forum

.
website security
 
Top